Une soirée au son du brame du cerf? Nos bons plans pour le week-end

Une soirée au son du brame du cerf? Nos bons plans pour le week-end

SAMEDI

Camille Thomas

Musique classique – Flagey (Ixelles)

La violoncelliste franco-belge fait résonner la liberté en mettant à l’honneur Never give up , concerto pour violoncelle de Fazil Say. Beethoven et Strauss compléteront le programme.

Chostakovitch 11 + mapping

Musique classique – Salle Philharmonique de Liège

Pour donner une autre dimension à la musique, l’OPRL propose un concert autour de la 11ème symphonie de Chostakovitch où des vidéos lumineuses à grande échelle seront projetées en mapping pour joindre les sensations des yeux à la force des sons.

Zola Quartet

Jazz – Jazz Station (Saint-Josse)

Il y a du soleil dans cette musique et aussi des étoiles, et du mouvement. Ça scintille comme un bracelet de rubis, ça intrigue comme un kaléidoscope.

Marry me in Bassiani

Danse – Ecuries (Charleroi)

C’est à un mariage que nous sommes conviés, comme le montrent les tenues endimanchées de tous les personnages. Pas question ici d’opposer les genres musicaux et chorégraphiques. Au contraire, tout se fond de manière étonnamment harmonieuse.

Bota Kids : Wild shelter

Botanique (Saint-Josse)

Une matinée culturelle inédite. Une ouverture à la musique et aux arts visuels pour les plus jeunes qui permettra aux enfants de découvrir, à leur hauteur, le monde des concerts et des expositions.

Le Street Art à Liège

Ancienne halle aux viandes (Liège)

Au gré de cette promenade, nous nous familiariserons avec l’histoire du Street Art, les artistes et les techniques de ce mouvement artistique urbain. Nous découvrirons de petites perles, mais aussi de grands talents.

Les naufragés

Théâtre – Théâtre de Namur

Le metteur en scène français Emmanuel Meirieu adapte le livre de Patrick Declerck dans lequel il raconte les quinze années durant lesquelles il a suivi les clochards de Paris comme ethnographe puis comme psychanalyste. Un monologue magistralement interprété par François Cottrelle dans un décor évoquant autant le naufrage que l’espoir d’un ailleurs.

La sélection night-club du week-end

A Bruxelles, Mons, Ramegnies-Chin…

Brame du cerf au crépuscule

Domaine des grottes de Han

Le brame, c’est le temps des amours du cerf. Son cri puissant et inhabituel, ses combats rageurs animent la forêt et la plaine du parc animalier.

SAMEDI et DIMANCHE

Anatomia

Exposition – Chapelle de Boondael (Ixelles) jusqu’au 20 octobre

France Dubois et Tamar Kasparian conjuguent leurs univers en un duo plastique organique et étonnant. La rencontre amène des jeux de transparence et de lumière, de replis, de voiles et de noirs profonds, dans une scénographie qui a l’intelligence de ne pas en faire trop.

Festival international de théâtre action

Divers lieux à Bruxelles et en Wallonie

Aujourd’hui, le théâtre action garde l’ADN de ses origines (des thématiques sociales, la volonté de susciter le débat, la participation active du public) mais mute vers des formes plus diverses. Au Fita, on croise ainsi des actions culturelles tissées au plus près de groupes fragilisés, mais le théâtre action aborde désormais aussi des thèmes actuels (le monde du travail, la pauvreté, la condition de la femme) avec uniquement des comédiens professionnels sur scène.

Festival Artonov

Divers lieux à Bruxelles

De la musique ancienne, un conte en vers et en musique, une performance, des arts culinaires. Et dimanche, la chorégraphe américaine Carolyn Carlson crée un solo pour Riccardo Meneghini, un de ses danseurs phares. Notre article .

La montagne

Spectacle – Venerie (Watermael-Boitsfort)

Une jeune troupe de théâtre entreprend de nous dévoiler dix minutes du spectacle qu’elle est en train de créer, autour de l’expédition en haute montagne de deux alpinistes des années 30. Bruitages plus ou moins réussis, décor en frigolite, acteur sûr de son charme ou jouant les animateurs culturels et metteur en scène aux rêves démesurés sont quelques-uns des ingrédients de ce spectacle aussi hilarant qu’inventif.

Les brocantes du week-end

A Tournai, Wezembeek-Oppem, Bruxelles…

Festival Alimenterre

Divers lieux à Bruxelles et en Wallonie

Ce festival met en évidence les désordres agricoles et alimentaires et propose des alternatives. Ce week-end, ça se passe à Bruxelles : un « Forum des alternatives » aux Halles Saint-Géry et du cinéma au Galeries.

Austral Boreal

Divers lieux à Liège

Un nouveau festival biannuel liégeois qui mêle musique, films, photos mais aussi apéros acoustiques, programmation jeune public et balades musicales. A l’affiche de cette première édition : Voyou, Moonshine, Glauque, The Bony King Of Nowhere, etc.

Les sorties cinéma de la semaine

Chambre 212  : une mise en scène théâtrale facétieuse et des dialogues mordants, un film truffé de clins d’œil ciné, romanesque à souhait. Et Au nom de la terre , un film terrible qui ne laissera personne indifférent.

DIMANCHE

LeFtO

Musique – Ancienne Belgique (Bruxelles)

Ce DJ fait la pluie et le beau temps en Belgique et au-delà. A l’occasion du 20e anniversaire de son émission sur StuBru et des 40 ans de l’AB, il a concocté un programme couvrant un large éventail de genres, du jazz au hip-hop en passant par la house.

Ambrose Akinmusire + BJO

Jazz – Bozar (Bruxelles)

Le magnifique trompettiste américain avec le tout aussi magnifique big band belge. Ça chauffe !

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Les implications de l’affaire Nethys sur les pratiques politiques resteront selon les historiens.

    L’affaire Nethys va-t-elle intégrer les livres d’histoire?

  2. Pour les étudiants, la réussite partielle est progressivement entrée dans les mœurs.

    Universités: le taux de réussite est en baisse structurelle

  3. d-20160728-G95KNK 2018-05-02 10:05:11

    Les avortements jusqu’à 18 semaines reposent la question de la formation

La chronique
  • Des tweets prolétariens

    Les médias sociaux sont de toutes les époques. C’est une des conclusions d’un livre remarquable du professeur d’histoire, Maarten Van Ginderachter, de l’université d’Anvers. Dans son ouvrage The everyday nationalism of workers (Le nationalisme quotidien des travailleurs), il explique que le quotidien socialiste gantois Vooruit avait lancé à la fin du dix-neuvième siècle un « denier de la lutte », une liste d’abonnements pour soutenir la presse socialiste. Ce qui est intéressant à propos de ces listes, c’est que les donateurs pouvaient compléter leur don par une brève déclaration, généralement des messages courts ou 1 à 5 lignes dans un langage très familier. Ces déclarations étaient publiées dans une section séparée, et dans le Vooruit. Elles représentèrent rapidement jusqu’à un quart de l’espace total de la copie, publiée au moins deux fois par semaine, contenant à chaque fois plusieurs dizaines de déclarations.

    Une propagande efficace...

    Lire la suite

  • Colonies israéliennes: Trump s’assied sur le droit international

    Donald Trump aime créer la surprise. Lundi soir, il a cependant laissé à son fidèle secrétaire d’État Mike Pompeo le soin d’annoncer urbi et orbi que les États-Unis, soudain, changeaient d’avis sur la question des colonies israéliennes en territoires palestiniens occupés. Désormais, l’administration américaine estime que ces colonies ne sont pas, ou plus, contraires au droit international. Le tableau pourrait presque faire sourire : un milliardaire devenu président de la plus grande puissance au monde se lève un beau matin, et décide...

    Lire la suite