Les demandes d’asile en hausse de près de 20% en septembre

Les demandes d’asile en hausse de près de 20% en septembre
Photo News

La Belgique a enregistré 2.607 demandes d’asile en septembre, un chiffre en hausse de près de 20 % par rapport au mois d’août (2.185). Les Syriens constituent le premier groupe de requérants, suivis par les Aghans et les Palestiniens. A noter : 138 demandeurs viennent du Salvador. Le pays figure de manière continue parmi le top 10 des nationalités depuis le mois d’avril.

Le gouvernement a débloqué des moyens supplémentaires au mois de février à la fois pour augmenter les capacités d’accueil de Fedasil et pour recruter du personnel supplémentaire pour traiter les demandes à l’Office des étrangers (enregistrement et screaning sécuritaire) et au Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides (évaluation de la demande). Mais une grosse partie de ce personnel est toujours en cours de formation de sorte que l’arriéré dans le traitement des dossiers continue d’augmenter (près de 5.000 dossiers fin septembre au CGRA), ce qui rallonge la procédure et contribue à la saturation du réseau d’accueil (beaucoup de gens entre, peu sortent). Ce personnel supplémentaire pourra « bientôt vraiment commencer et les dossiers seront alors évalués plus rapidement », (r)assure Maggie De Block. « Les demandeurs d’asile doivent savoir rapidement à quoi s’en tenir. Les personnes dont la demande est refusée devront aussi quitter le pays plus vite : volontairement de préférence, mais par la force s’il le faut. »

Au total, 20.118 personnes ont demandé l’asile en 2019 (contre 17.498 sur la même période l’an passé). Une hausse qui reflète une tendance européenne, liée notamment à de nombreuses arrivées en Grèce et en Espagne mais elle est nettement plus marquée en Belgique.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous