Le Premier ministre éthiopien couronné du prix Nobel de la paix: «C’est un prix donné à l’Afrique»

Le Premier ministre éthiopien couronné du prix Nobel de la paix: «C’est un prix donné à l’Afrique»
Reuters

Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, couronné du prix Nobel de la paix 2019, est « surpris et très heureux », a fait savoir vendredi le secrétaire du comité Nobel norvégien, Olav Njolstad, après s’être entretenu par téléphone avec l’intéressé. « Le Premier ministre espère que le prix va pouvoir l’aider à renforcer la paix dans la région », a ajouté M. Njolstad. Le comité n’avait pas réussi à joindre le Premier ministre éthiopien avant l’annonce qui a eu lieu à 11h à Oslo.

Ce prix est un coup de pouce bienvenu pour le dirigeant de 43 ans, au pouvoir depuis seulement 18 mois, qui fait face à une inquiétante flambée des violences intercommunautaires dans son pays, où des élections législatives sont censées avoir lieu en mai 2020.

Se disant « honoré » et « ravi », M. Abiy a salué « un prix donné à l’Afrique ». « J’imagine que les autres dirigeants d’Afrique vont penser qu’il est possible de travailler sur les processus de construction de la paix sur notre continent », a-t-il dit lors d’une brève conversation téléphonique avec l’Institut Nobel.

M. Abiy est récompensé « pour ses efforts en vue d’arriver à la paix et en faveur de la coopération internationale, en particulier pour son initiative déterminante visant à résoudre le conflit frontalier avec l’Erythrée voisine », a déclaré la présidente du comité Nobel norvégien, Berit Reiss-Andersen.

Sur le même sujet
Chef de l'État
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous