Plusieurs personnes poignardées à Manchester: la police antiterroriste saisie

Plusieurs personnes poignardées à Manchester: la police antiterroriste saisie
Reuters

La police antiterroriste britannique a été saisie après une attaque à l’arme blanche qui a fait plusieurs blessés vendredi dans un centre commercial de Manchester, pour laquelle un suspect d’une quarantaine d’années a été arrêté.

L’attaque a eu lieu vers 11H15 locales (10H15 en Belgique) et a entraîné le déploiement d’un important dispositif de sécurité dans cette ville du nord de l’Angleterre, frappée il en 2017 par un attentat à la bombe qui avait fait 22 morts à la sortie d’un concert de la pop star américaine Ariana Grande.

Compte tenu de « la localisation de l’incident et sa nature, les officiers de la police antiterroriste mènent les investigations », a indiqué la police dans un communiqué. Le suspect a été placé en garde à vue. Les enquêteurs restent « ouverts » à d’autres pistes, selon la police.

Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montraient des policiers en train de maîtriser un homme au sol. Plusieurs personnes ont été blessées et emmenées à l’hôpital, selon les services de secours et la police. Sur Twitter, le Premier ministre britannique Boris Johnson s’est dit « choqué » et a adressé ses « pensées » aux victimes, remerciant les services de secours et les enquêteurs.

Selon les médias locaux, le centre commercial d’Arndale, où se sont déroulés les faits, a été évacué. Un large dispositif de sécurité a été mis en place.

L’assaillant aurait essayé de frapper des gens « au hasard »

Un témoin de la scène, prénommé Jordan, a raconté à l’agence de presse PA avoir vu un « homme muni d’un couteau se précipiter vers plusieurs personnes ». Peu après, « les agents de sécurité ont ordonné au personnel des magasins de fermer boutique et de diriger les clients vers le fond des magasins », a ajouté le jeune homme de 23 ans, employé dans l’un des commerces du centre commercial.

Freddie Houlder, 22 ans, a quant à lui raconté à PA avoir entendu « des cris juste à l’extérieur » du magasin dans lequel il se trouvait. Une femme est alors entrée dans la boutique en expliquant qu’un homme venait tout juste de tenter de la poignarder. « Heureusement elle avait une veste épaisse », a-t-il ajouté, expliquant que cette femme avait cru dans un premier temps qu’il s’agissait d’un faux couteau, mais qu’elle s’est « effondrée en larmes » lorsque la police lui a dit qu’il s’agissait d’un vrai. Selon le jeune homme, l’assaillant essayait de frapper des gens « au hasard ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous