Le Brussels balayé par Ostende en Euromillions Basket League

Le Brussels balayé par Ostende en Euromillions Basket League
Photo News

Est-ce le Brussels, soucieux de se jauger après deux défaites en trois matches mais privé de son taulier Lichodzijewski blessé, qui est encore trop tendre ? Ou Ostende, tourné vers ses débuts en Champions League après un 4 sur 4 en championnat, qui est déjà trop fort ? Il y a eu deux classes d’écart avant la pause : 45-16 ! De match, il n’y en eu dès lors qu’une parodie. Les Bruxellois tendaient la joue ; les Ostendais les giflaient avec d’autant plus d’enthousiasme que leur public était venu en nombre.

Duel à sens unique

Or, pour le contenter et gagner ses minutes partagées à dix, il faut investir son énergie des deux côtés. La raquette, propriété de Thompson, était infréquentable, les duels à sens unique et les contres aussi fulgurants que les rotations incessantes, peu importent les statuts puisque Sylla, jeune pépite, dévoile son talent dans le « cinq » alors que McIntosh, leader expérimenté, sort du banc, au même titre que le meneur néerlandais Van der Vuurst, espoir de… 17 ans qui organise déjà « à la Djordjevic ». Les improvisations du Brussels, de ses Américains singulièrement, firent donc long feu : 26-11 dès le quart-temps et jusqu’à 45-14 ! Pareil affront exigeait une réaction : elle provint de la défense bruxelloise et de la justesse de Jonas Foerts et Bell en attaque autant que du relâchement ostendais.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous