Qualifications Euro 2020: les Diables rouges s’imposent au Kazakhstan et poursuivent leur sans-faute (0-2)

Qualifications Euro 2020: les Diables rouges s’imposent au Kazakhstan et poursuivent leur sans-faute (0-2)
Photo News

Les Diables Rouges ont poursuivi leur sans-faute en qualifications à l’Euro 2020 en s’imposant 0-2 face au Kazakstan, dimanche, à Nur-Sultan, dans le cadre de la 8e journée du groupe I. Michy Batshuayi (21e) et Thomas Meunier (53e) ont inscrit les buts belges.

Déjà qualifiés depuis leur large succès (9-0) face à Saint-Marin jeudi, les Diables Rouges comptent figurer parmi les six têtes de série de l’Euro 2020. Pour cela, le moyen le plus sûr est de réaliser un historique 30 sur 30 en qualification.

Sur la pelouse synthétique de l’Astana Arena, le Kazakhstan effectuait un pressing intense en début de rencontre qui se traduisait par des opportunités pour Suyumbayev (7e) et Fedin (8e).

Les Belges prenaient l’avantage sur leur première véritable occasion. Servi par Mertens, Praet célébrait sa première titularisation en équipe nationale par une passe décisive, en l’occurrence pour Batshuayi, qui envoyait au fond des filets le centre de la droite du médian de Leicester (21e). Batshuayi porte à 16 buts en 28 apparitions son compteur avec les Diables Rouges.

Alors que les Diables contrôlaient bien la rencontre, Fedin héritait d’une belle opportunité. Mais gêné par le bon retour de Vertonghen, il ne parvenait pas à cadrer (38e).

En seconde période, une passe lumineuse d’Eden Hazard isolait Meunier sur la droite. Le latéral contrôlait parfaitement et s’en allait inscrire son 7e but en 40 sélections avec les Diables.

Pas rassasiés, les Diables se créaient encore des occasions par Mertens (60e et 65e), Eden Hazard (62e), Batshuayi (69e) et Thorgan Hazard (73e). Le Kazakhstan se montrait dangereux via Vorogovskiy (79e) et Islamkhan (83e), dont le coup franc permettait à Courtois de se mettre en évidence. Le score n’évoluait plus.

La Belgique signe un huitième succès en autant de rencontres et reste en tête du groupe avec 24 points.

La Russie, 18 points, pourra valider son ticket qualificatif en fin d’après-midi (18h00) à Chypre (10 points). Les Russes n’ont besoin que d’un point pour assurer leur qualification. Le Kazakhstan est quatrième avec 7 unités. L’Écosse (6) et Saint-Marin (0) s’affrontent à Glasgow à 18h.

Les Diables Rouges joueront leurs deux dernières rencontres de qualification en novembre, le 16 à Saint-Pétersbourg face à la Russie dans la ’finale’ du groupe et le 19 à Bruxelles contre Chypre.

Comme prévu, Roberto Martinez a décidé de titulariser Axel Witsel, Thomas Meunier et Thorgan Hazard pour affronter le Kazakhstan ce dimanche, à 15h heure belge. Les trois joueurs n’avaient pas été utilisés contre Saint-Marin. Le sélectionneur national a également choisi de placer Dennis Praet dans son onze base. Le médian de Leicester City honore là sa première cap avec les Diables rouges. Légèrement touché jeudi, Dries Mertens est à nouveau titulaire sur le flanc droit, tout comme Thomas Vermaelen que l’on aurait pu croire être remplacé par Dedryck Boyata dans l’axe de la défense. Tous les autres joueurs ont pris place sur le banc.

Les faits du match :

Idéalement servi par un centre de Dennis Praet, Michy Batshuayi n’a eu aucun mal a trompé le gardien adverse, sur la première réelle occasion des Diables. (0-1, 22e)

Alors que les Diables éprouvaient des difficultés à se créer des occasions, Eden Hazard offrait une superbe passe de loin à Thomas Meunier, qui réussissait magnifiquement son contrôle et se présentait en face-à-face avec le gardien, avant de conclure sans aucun problème. (0-2, 54e)

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • PHOTONEWS_10750076-029 DET

    Par Frédéric Larsimont

    Diables rouges

    Ce qui trotte dans la tête de Roberto Martinez pour préparer l’Euro

  • ©News

    Par Rocco Minelli

    Angleterre

    Tottenham a osé José Mourinho pour remplacer Mauricio Pochettino

  • belgaimage-154184085-full

    Par GUILLAUME RAEDTS

    Anderlecht

    Anderlecht: la patience d’Edo Kayembe paye enfin

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. L’abaissement des cotisations sociales ne peut être suffisant pour augmenter le nombre de quinquagénaires et sexagénaires au travail.

    Pensions: et si allonger la carrière n’était pas la (bonne) solution?

  2. Gordon Sondland, l’ambassadeur des Etats-Unis auprès de l’Union européenne, a confirmé dans sa déclaration préliminaire avoir imposé un «
quiproquo (donnant donnant)
» aux autorités ukrainiennes, sur ordre exprès du président américain.

    Destitution: Gordon Sondland, un témoignage catastrophique pour Trump

  3. Un patient infecté qui suit correctement son traitement peut en effet devenir «indétectable» et ne plus représenter de danger d’infection.

    Sida: comment gagner la bataille de la bithérapie

La chronique
  • Les tweets prolétariens du Vlaams Belang

    Les médias sociaux sont de toutes les époques. C’est une des conclusions d’un livre remarquable du professeur d’histoire, Maarten Van Ginderachter, de l’université d’Anvers. Dans son ouvrage The everyday nationalism of workers (Le nationalisme quotidien des travailleurs), il explique que le quotidien socialiste gantois Vooruit avait lancé à la fin du dix-neuvième siècle un « denier de la lutte », une liste d’abonnements pour soutenir la presse socialiste. Ce qui est intéressant à propos de ces listes, c’est que les donateurs pouvaient compléter leur don par une brève déclaration, généralement des messages courts ou 1 à 5 lignes dans un langage très familier. Ces déclarations étaient publiées dans une section séparée, et dans le Vooruit. Elles représentèrent rapidement jusqu’à un quart de l’espace total de la copie, publiée au moins deux fois par semaine, contenant à chaque fois plusieurs dizaines de déclarations.

    Une propagande efficace...

    Lire la suite

  • Un pays qui part à vau-l’eau

    Ce mercredi, tous les partis siégeant en commission santé du Parlement ont approuvé l’accord sur le financement supplémentaire dans le secteur hospitalier. C’est une très bonne nouvelle car cela implique du personnel supplémentaire dans les hôpitaux, mais aussi chez les infirmiers à domicile salariés. Celui qui a récemment côtoyé un hôpital ou reçu la visite d’un infirmier à domicile, a constaté leur stress et la pression qui les fait courir d’un patient à l’autre tout en conservant le sourire, car ils et elles savent que c’est un élément...

    Lire la suite