Syrie: la France «inquiète» après la fuite de centaines de personnes proches du groupe Etat Islamique

Syrie: la France «inquiète» après la fuite de centaines de personnes proches du groupe Etat Islamique
EPA

La France est « inquiète » après l’annonce de la fuite de 800 proches de djihadistes étrangers du groupe Etat islamique (EI) d’un camp en Syrie et appelle une nouvelle fois la Turquie à « terminer au plus vite son intervention » contre les Kurdes, a indiqué dimanche la porte-parole du gouvernement.

« Évidemment que nous sommes inquiets par rapport à ce qui pourrait se passer et c’est la raison pour laquelle nous souhaitons que la Turquie (…) termine au plus vite l’intervention qu’elle a commencée, que nous avons évidemment condamnée », a déclaré Sibeth Ndiaye dans l’émission « Dimanche en Politique » sur France 3.

Les autorités kurdes ont annoncé dimanche la fuite de près de 800 proches de djihadistes étrangers de l’organisation EI, d’un camp de déplacés du nord de la Syrie, à proximité des combats qui opposent forces kurdes et pro-turques.

« Je ne sais pas, aujourd’hui, qui sont exactement les personnalités qui se sont enfuies du camp, c’était depuis le début de cette intervention armée une préoccupation pour la France », a-t-elle insisté, en mentionnant les « djihadistes français dont nous avons toujours considéré qu’ils devaient être jugés sur place ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous