Accueil Belgique Politique

Gouvernement fédéral: une «accélération» en mode diesel

Le SP.A et le CD&V ont plaidé ce week-end pour des avancées rapides dans les discussions en vue de la formation d’un gouvernement fédéral. Les socialistes flamands menacent même de quitter la table. Les préformateurs écoutent les messages mais ne commentent pas à ce stade.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Le cap des 140 jours sans gouvernement fédéral a été franchi ce week-end. On a même dépassé les 300 jours, en comptant depuis la chute de la suédoise. D’où les appels de plus en plus pressants à une « accélération des discussions ». Un plaidoyer qu’on entendait déjà, il y a trois semaines, dans les couloirs feutrés de la Chambre. Autant dire que l’accélération se fait en mode diesel. On notera quand même qu’entre-temps, le gouvernement flamand a été formé et deux nouveaux préformateurs (qu’on rebaptise déjà des « démineurs ») ont été désignés, à savoir Rudy Demotte pour le PS et Geert Bourgeois pour la N-VA.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs