Thomas Meunier après Kazakhstan-Belgique (0-2): «Tout le monde est fracassé dans le vestiaire» (vidéos)

@News
@News

Thomas Meunier a inscrit le deuxième but des Diables rouges, victorieux 0-2 au Kazakhstan, dimanche en qualification à l’Euro 2020. Malgré la qualification déjà acquise, les Belges n’ont pas ménagé leurs efforts pour aligner une huitième victoire en autant de rencontres. « Tout le monde est fracassé dans le vestiaire », a résumé Thomas Meunier au micro de la RTBF.

« Le Kazakhstan était une équipe très physique, avec une très bonne mentalité », a analysé Meunier. « Vu les conditions, sept heures de vol avant-hier, quatre heures de décalage horaire, après un match assez intense malgré tout face à Saint-Marin, car on avait à cœur de battre le record, qui ne sera qu’égalé, je pense qu’on a tous donné énormément. Tout le monde est fracassé dans le vestiaire. Je pense que nous pouvons être fiers de nous car ce n’était pas un match facile face à une équipe très combative. Ce n’est pas le genre de déplacement évident et on a bien géré cela »

Meunier a inscrit son 7e but en équipe nationale après une passe lumineuse d’Eden Hazard. « Hazard m’a mis une très bonne passe. Je lui ai dit en rentrant sur la pelouse en deuxième mi-temps ’regarde dans le dos’. Ils jouaient avec des latéraux assez hauts et il suffit d’un moment d’inattention, d’une bonne course et d’une bonne passe pour faire la différence. La balle qu’il m’a mise était parfaite et je n’avais qu’à conclure l’action. »

La Belgique aligne ainsi une huitième victoire en autant de rencontres. « 24 sur 24 c’est magnifique. On continue sur notre lancée de la Coupe du monde et des qualifications du Mondial. On a le même groupe, un banc très qualitatif, énormément d’envie, un staff ; qu’il soit technique ou médical, qui apporte énormément à l’entièreté de la sélection. J’espère qu’on va pouvoir continuer sur cette dynamique et faire quelque chose de bien à l’Euro. »

Praet : « Content de mon assist »

Titularisé pour la première fois en équipe nationale, Dennis Praet a délivré une passe décisive à Michy Batshuayi sur le but d’ouverture des Diables rouges. « Je suis content avec l’assist, mais je suis encore plus content avec les trois points », a confié Praet. « Je crois que je fais bon match, comme toute l’équipe. On doit continuer comme ça pour avoir le maximum de points », a poursuivi Praet.

La rencontre s’est jouée sur synthétique. « C’est différent pour tous les joueurs. Beaucoup n’avaient plus joué sur un synthétique depuis plusieurs années. Pour moi, la dernière fois c’était à Saint-Trond (il a quitté Anderlecht en 2016, ndlr). Ce n’est pas facile, mais c’est ça le football, on doit gagner aussi sur ce terrain », a conclu Praet.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Maxim Toller et Renaud Molders-Pierre, les avocats du prévenu, n’ont pas pu plaider.

    Il tue sa mère aimante et ne souhaite pas se défendre

  2. Le producteur bruxellois Sébastien Delloye, l’un des deux associés d’Entre chien et loup.

    Une première série belge sur Netflix: «C’est une opportunité en or»

  3. TENNIS DAVIS CUP COLOMBIA VS BELGIUM SUNDAY PRESS CONFERENCE

    Coupe Davis: la Belgique doit d’emblée… écraser la Colombie

La chronique
  • Le mauvais {œil du cyclone}

    La VRT est dans l’œil du cyclone » titrait récemment la rubrique Info de la RTBF à propos des critiques essuyées par son homologue flamande de la part de certaines personnalités politiques du Nord du pays. « Encore une expression mal utilisée, réagit un copywriter sur Twitter. L’œil du cyclone est l’endroit le plus calme de cet événement climatique. » Ce type de commentaire revient régulièrement, la saison cyclonique s’étendant sur toute l’année en matière de prescription langagière. Si la réalité météorologique est avérée, pourquoi tant de francophones s’en battent-ils l’œil ?

    Ces tours qu’on tient à l’œil

    Nous avons une conscience assez nette de l’évolution sémantique des mots. Lorsqu’une entreprise se veut agile, nous comprenons qu’il ne s’agit pas d’une qualité physique. Si votre...

    Lire la suite

  • Duel Bouchez-Ducarme: le MR s’expose, vertueux mais risqué

    Il faut d’abord saluer le formidable exercice de démocratie. La politique, ça se vit, ça se partage, ça s’expose. Et donc, pour cette raison, la campagne, sur la place publique pour la présidence du MR est un moment remarquable. D’autant plus quand dans quasi tous les autres partis francophones, les successions ont été « monarchiques » : le dauphin s’installait sans surprise sur le trône du Roi sortant. D’autant plus aussi dans un parti, le MR, qui avait ces dernières années cadenassé les discussions internes, gérées d’une...

    Lire la suite