Accueil Société

Enquête sur les violences policières à l’encontre d’Extinction Rebellion

La répression de la manifestation pacifique d’Extinction Rebellion risque d’avoir abîmé l’image de la police de Bruxelles. Et renforcé celle des activistes du climat. Le bourgmestre Philippe Close va les rencontrer.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Une enquête a été ouverte au sein de la police de Bruxelles à propos des méthodes utilisées par les forces de l’ordre pour faire évacuer la place royale que les sympathisants du collectif Extinction Rebellion ne prétendaient pas quitter, samedi en fin de journée. Alors que la manifestation d’un millier de personnes se déroulait sans violence, dans une ambiance plutôt bon enfant, la police a donné vers 17 h 25 l’ordre d’évacuer et, devant le refus des manifestants, a fait entrer en action une autopompe, sortant boucliers antiémeutes et chiens, et utilisant matraques et gaz au poivre contre certaines personnes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

24 Commentaires

  • Posté par Toussaint Francis, lundi 14 octobre 2019, 21:48

    Réaction tout à fait disproportionnée de la police... On aimerait voir une telle "fermeté" de la police vis-à-vis de ceux qui, une fois au volant, mettent en danger la vie des autres...

  • Posté par Jean Sansterre, lundi 14 octobre 2019, 21:04

    Heureusement, nous sommes encore dans un etat de droit en Belgique, ou la police a un role essential a tenir.

  • Posté par Carre Stany, lundi 14 octobre 2019, 14:33

    Un des rôles de la police est de faire respecter l'ordre public. Une règle très importante existe en Belgique que la police doit veiller à faire respecter : les manifestations sont ABSOLUMENT interdites dans la zone neutre, autour du Parc Royal, où se trouve le siège de nos principales institutions (Parlement, Premier ministre, Palais royal). Toutes tentatives pour malgré tout y parvenir, par la Place Royale par exemple ou par d'autres axes d'entrée comme Arts-Loi, la rue Royale... seront immédiatement repoussées, quelque soit la qualité des manifestants : pompiers, fonctionnaires, extrême-droite et Extinction-Rébellion,... La police a donc simplement fait son travail. Je ne vois pas d'actions policières disproportionnées.

  • Posté par Bougelet Philippe, lundi 14 octobre 2019, 19:11

    Rien observé de tel lorsque c'était les dockers qui étaient les fers de lance des manifestants lors de manifestations précédentes.Pourtant,celui qui balance le poivre est un grand costaud. Faites-vous partie d'un parti politique Monsieur?

  • Posté par Deckers Björn, lundi 14 octobre 2019, 11:46

    Action policières totalement disproportionnées (mais ce n'est pas nouveau qu'on nous rassure en disant qu'on vit en démocratie mais pas trop quand même!!!) et réactions outrancières dans les commentaires. ER n'a aucun projet de renversement du système. C'est de la pure fumisterie. Ils veulent le changement, ils proclament l'urgence de ce changement mais n'envisagent en aucun cas quelques renversements, putsch et autres fumisteries. M. Crepin, dans le meilleur des cas, vous vous racontez des fariboles et vous finissez par y croire (personne n'a dit que tout le monde devait devenir végétarien, et donc vos développement scientifiques son fantaisistes. Ne parlons même pas de vos divagations islamophobes rigoureusement déplacées). Dans le pire, vous faites de l'intox volontairement. Dans tous les cas, vos accusations grave (putsch, soutien de milliardaires, etc...) sont purement et totalement fantaisistes.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs