Le match France-Turquie sous tension: «Pas question d’annuler», indique le ministère de l’Intérieur

Le match France-Turquie sous tension: «Pas question d’annuler», indique le ministère de l’Intérieur
AFP

Plusieurs élus politiques français réclament depuis dimanche l’annulation du match entre la France et la Turquie pour l’Euro 2020 pour « des raisons de sécurité » et pour « le symbole ». Une rencontre qui s’annonce effectivement sous tension en vue du contexte sécuritaire et diplomatique sensible.

Qualifs Euro 2020 : l’UEFA va examiner le salut militaire des joueurs turcs

C’est Jean-Christophe Lagarde qui a ouvert le bal dimanche soir. « On ne peut décemment accueillir (…) ceux qui saluent le massacre de nos alliés Kurdes ! », avait écrit sur Twitter le président de l’UDI et du groupe d’études sur les Kurdes à l’Assemblée nationale.

L’élu Eric Ciotti (LR) a également décrit la situation en Syrie comme « terrifiante », soulignant un contexte « de menaces, d’inquiétudes et de provocation. »

Un hashtag #AnnulationMatchFranceTurquie fleurit actuellement sur la toile alors qu’Ankara a lancé une offensive contre des positions kurdes dans le nord-est de la Syrie.

« Pas question »

Face à cette vague d’indignation, l’UEFA a réaffirmé sa position ce lundi vers 9h à LCI : « Le match entre la France et la Turquie sera joué comme prévu ». « Il n’est pas question d’annuler le match », a surenchéri le ministère français des Sports.

« S’il y a une décision, elle sera interministérielle et même au-delà. C’est un match important », a soutenu le ministère français de l’Intérieur, toujours contacté par notre confrère français.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous