Accueil Médias

Beatles et Stones: les dessous d’une rivalité bidon

Un documentaire souligne l’amitié aussi discrète que profonde qui unissait les deux groupes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

C’est l’histoire d’une rivalité légendaire. A ma droite, les Beatles, quatre garçons dans le vent. Propre sur eux. Bien élevés. Sympathiques. En 1962, ce sont pratiquement des gendres idéaux, aux frimousses d’angelots.

A ma gauche, les Rolling Stones, sizaine de voyous débraillés, sympathisant avec le diable, habités par le stupre et le goût des paradis artificiels.

Un intéressant documentaire rappelle qu’on n’a cessé, durant les années soixante, d’opposer à tort les deux plus grands groupes de l’histoire du rock. En laissant entendre que des haines intestines rongeaient les deux clans.

Ce qu’on n’a pas dit, à l’époque, c’est que l’histoire de cette rivalité reposait sur un énorme mensonge. Et était sans cesse alimentée par des inventions de journalistes, qui se frottaient les mains en constatant que cette « hate-story » était pour les canards de l’époque une manne d’or.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Médias

Enquête Les créateurs de contenus TikTok ont du mal à en vivre

Une proportion très faible de créateurs de contenus sur TikTok parvient à dégager un véritable salaire. Mais pour la majorité de ceux qui veulent se professionnaliser, multiplier les canaux de revenus est essentiel.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs