Offensive turque en Syrie: Ankara accuse l’UE de «protéger» les «terroristes»

Offensive turque en Syrie: Ankara accuse l’UE de «protéger» les «terroristes»

La Turquie a vivement rejeté lundi les critiques de l’Union européenne sur son offensive en Syrie contre une milice kurde, y voyant une « approche qui protège les terroristes ».

« Le fait que l’UE adopte une approche qui protège les éléments terroristes est inacceptable », a déclaré le ministère turc des Affaires étrangères dans un communiqué, ajoutant qu’il « condamnait et rejetait en bloc » les critiques. « En raison de cette attitude aussi illégale que biaisée, nous allons sérieusement revoir notre coopération avec l’UE dans certains domaines », a-t-il ajouté, sans autre précision.

« L’UE condamne l’action militaire de la Turquie »

A l’issue d’une réunion à Luxembourg, les ministres des Affaires étrangères des pays de l’UE ont adopté une déclaration critiquant l’offensive d’Ankara en Syrie, ainsi que les forages illégaux réalisés par des navires turcs au large de Chypre. « L’UE condamne l’action militaire de la Turquie qui compromet gravement la stabilité et la sécurité de l’ensemble de la région », indique notamment la déclaration des ministres.

La Turquie a lancé la semaine dernière une incursion dans le nord-est de la Syrie contre les YPG, un groupe soutenu par les pays occidentaux en raison de son rôle dans la lutte contre les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) mais qualifié de « terroriste » par Ankara.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous