Accueil Monde Europe

Crise en Catalogne: le gouvernement espagnol se dit ouvert au dialogue

Le verdict était attendu, il avait même filtré en partie depuis plusieurs jours dans la presse. Sa diffusion officielle lundi matin n’en ouvre pas moins une période d’incertitudes. Les manifestations ce lundi en Catalogne, en particulier à Barcelone, les voies de communication coupées, les charges policières peuvent-elles se poursuivre plusieurs jours sans dégénérer ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

C’est cette situation très délicate que le président du gouvernement Pedro Sanchez, devra gérer cette semaine. A la fois ferme sur le fond et ouvert au dialogue, il a insisté lundi dans une déclaration officielle en espagnol et en anglais sur le respect des lois et du verdict. « Personne n’est au-dessus des lois et nous sommes tous obligés de la respecter », a-t-il lancé en précisant que « personne n’est jugé pour ses idées ou pour défendre un projet politique mais pour des délits inscrits dans notre ordre juridique ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs