Accueil Le direct Le direct économie

Pas moins de 256 départs volontaires à la Banque nationale de Belgique (PRESS)

Pas moins de 256 collaborateurs quitteront la Banque nationale de Belgique (BNB) avant l'âge normal de la retraite dans le cadre d'un régime de départs volontaires, rapporte L'Echo mardi.
Temps de lecture: 2 min Près de 400 collaborateurs "âgés" de la BNB ont l'opportunité de mettre fin à leur carrière à la Banque tout en conservant de 45 à 60% de leur rémunération brute. Le groupe cible sont des membres du personnel exerçant une fonction d'exécutant et qui sont proches de l'âge légal de la pension (entre six mois et trois ans).

Les réponses positives sont plus nombreuses qu'attendu. Une grande majorité de collaborateurs, soit 256 équivalents temps plein (ETP), ont décidé d'accepter l'offre.

"La Banque est en pleine évolution. De nombreux emplois d'ouvriers et fonctions purement administratives sont en train de disparaître. Bon nombre de travailleurs peu qualifiés sentaient que leurs compétences correspondaient de moins en moins aux nouveaux besoins de la Banque", indique l'institution.

En 2018, la BNB a fermé ses deux dernières implantations en dehors de Bruxelles, Liège et Courtrai. L'imprimerie fermera ses portes en 2020, par manque de rentabilité. À l'issue du programme de départs volontaires, elle ne comptera plus que 1.650 collaborateurs environ.

Disclaimer: Belga diffuse quotidiennement des dépêches reprenant des informations provenant d'autres médias. Ces dépêches sont identifiables par le mot-clé PRESS. Belga ne peut toutefois pas être tenu pour responsable de ces informations fournies par d'autres médias. Merci aux rédactions qui les utiliseraient de toujours citer la source exacte des informations relayées par Belga.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Direct économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs