Rencontre entre Extinction Rebellion et la Ville de Bruxelles: «Communiquons mieux!»

Les représentants d’Extinction Rebellion ont demandé au bourgmestre de Bruxelles «
des explications
» sur les méthodes employées par la police lors de la manifestation de samedi. © Dominique Duchesnes.
Les représentants d’Extinction Rebellion ont demandé au bourgmestre de Bruxelles « des explications » sur les méthodes employées par la police lors de la manifestation de samedi. © Dominique Duchesnes.

Construire une relation de confiance afin d’éviter de reproduire les incidents qui ont eu lieu lors de la manifestation pour le climat de samedi dernier, 12 octobre. C’est la conclusion de la réunion d’une heure qui s’est tenue mardi midi à l’hôtel de ville de Bruxelles. Sept représentants du mouvement Extinction Rebellion (ER) ont rencontré le bourgmestre Philippe Close (PS) accompagné de sa cheffe de cabinet et de sa porte-parole.

Comme ils l’avaient annoncé, les représentants du mouvement de désobéissance civile ont demandé « des explications » aux autorités de tutelle de la police sur les méthodes employées par celle-ci pour faire dégager la place Royale. Ils ont remis au bourgmestre 35 pages de témoignages de personnes décrivant les traitements qu’ils disent avoir reçus. Ils ont également remis une chronologie des événements attestant de plusieurs contacts préalables avec la police bruxelloise avant la date du 12 octobre.

Du côté du bourgmestre, on attend le rapport qui sera rédigé par le chef de corps sur le déroulement des opérations de police avant, pendant et après la manifestation. Ce document sera discuté lors du prochain conseil communal, lundi.

Réunion « constructive »

Tendue au début, mais finalement « constructive », la réunion s’est conclue sur l’engagement de se revoir et d’établir un canal de communication entre un représentant d’ER et le cabinet du bourgmestre, notamment en prévision de la prochaine action qui se tiendra en décembre. Une autre aura lieu en février, une troisième en avril. Les deux parties ne sont pas d’accord sur la qualification des événements – ER continue à évoquer un usage excessif de la violence, le bourgmestre assume quant à lui l’utilisation des « moyens spéciaux » (autopompe, matraque, spray au poivre). « La police a agi comme elle devait », a affirmé Close le matin même sur Bel RTL.

Mais chacun a entendu l’autre : Extinction Rebellion ne voulant « pas faire la morale au bourgmestre ». « Il fait son boulot de gestionnaire de la police », dit un membre du mouvement. Les autorités comprenant que Extinction Rebellion ne renonce pas à sa stratégie de désobéissance civile non violente.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Une touche d’humour dans la fin de campagne de Boris Johnson
: une vidéo parodiant le film «
Love actually
» et promettant, en pancartes «
détournées
», l’aboutissement du processus du Brexit.

    Les élections législatives au Royaume-Uni, un air de deuxième référendum Brexit

  2. Même s’ils ne le disent pas ouvertement, les deux informateurs privilégient l’arc-en-ciel élargi.

    Coalition fédérale: l’arc-en-ciel élargi au CD&V est en pole position

  3. CLIMATE CONFERENCE COP25 MADRID WEDNESDAY

    COP25: les Belges proches d’un accord sur un plan climat insuffisant

La chronique
  • Requiem pour M.

    Une femme blonde habillée de noir avec un collier de perles, embrasse le visage d’une jeune femme aux cheveux très courts, façon punk, allongée dans son cercueil. L’image est incroyable. Insoutenable pour certains, troublante pour d’autres. Très belle en fait, et forte, si forte. Cette photo, parue avec bien d’autres dans le New York Times en fin de semaine dernière est celle de Marieke Vervoort, athlète paralympique belge et multimédaillée. C’est Marieke qui est dans ce cercueil de bois, et c’est sa maman Odette qui l’embrasse, alors qu’elle vient juste de mourir. A sa demande. Par euthanasie.

    Cette photo d’une intimité absolue, les parents de Marieke l’ont découverte en même temps que les lecteurs du New York Times sur le site du journal, le jour de la publication d’un très long article qui raconte la mort désirée de l’athlète paraplégique, mais aussi des mois qui ont précédé cette fin de vie vécue comme une libération. Le dimanche, le journal américain a publié le récit complet dans un...

    Lire la suite

  • Le Green Deal européen: la politique, la vraie

    Il faut lire le « Green Deal » dans lequel la Commission propose de faire de l’Europe un continent « zéro carbone » en 2050. La Commission y fixe un nouvel objectif 2030 pour la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre, identifie les secteurs dans lesquels elle veut agir. Elle annonce cinquante mesures, promet de déposer toutes ses propositions législatives dans les deux années à venir…

    ...

    Lire la suite