Syrie: la Turquie poursuivra son offensive «avec ou sans le soutien du monde»

Syrie: la Turquie poursuivra son offensive «avec ou sans le soutien du monde»
AFP

La Turquie a affirmé mardi qu’elle poursuivrait son opération militaire dans le nord de la Syrie « avec ou sans le soutien » du monde et dénoncé le « sale marché » conclu entre les forces kurdes et le régime de Damas.

Syrie: les Etats-Unis n’ont pas constaté «d’évasion majeure de détenus djihadistes à ce stade»

« Nous allons continuer à combattre tous les groupes terroristes, y compris Daech (un acronyme arabe du groupe Etat islamique, nldr), que le monde accepte ou pas de nous soutenir », a déclaré à l’AFP le directeur de communication de la présidence turque, Fahrettin Altun.

Il a accusé les milices kurdes des YPG, que la Turquie essaie de déloger des zones qu’elles contrôlent dans le nord-est de la Syrie, d’avoir « délibérément visé les civils à la frontière, y compris des journalistes, avant de conclure un sale marché avec le régime d’Assad ».

Les forces du régime de Bachar al-Assad ont commencé à se déployer mardi dans certains secteurs du nord de la Syrie qui échappaient à leur contrôle, à la faveur d’un accord conclu avec les autorités kurdes visant à contenir l’offensive turque.

Bien que considérées comme « terroristes » par Ankara, les YPG sont des alliées de l’Occident dans la lutte contre les djihadistes de l’EI, d’où le tollé international suscité par l’offensive turque.

Sur le même sujet
PolitiqueSyrie
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ER5irEcXYAEzIFh

    Polanski primé, Adèle Haenel quitte la salle: le cinéma français déchiré aux César 2020

  2. CHINA-HEALTH_JAPAN

    Comment le coronavirus bouleverse la planète

  3. La consultation et la participation des citoyens aux projets sont nécessaires pour atteindre la neutralité carbone en 2050 selon les experts.

    «2050, Bruxelles en mieux»: des idées qui germent dès aujourd’hui

La chronique
  • Elections municipales: en France, dernier arrêt avant l’irréparable

    Dans quinze jours, les Français se rendront aux urnes pour élire leurs maires. Une simple élection locale ? C’est ce que tentent toujours de faire croire les pouvoirs en place lorsqu’ils sont en difficulté.

    Test majeur

    Emmanuel Macron ne fait pas exception. Mais à qui fera-t-il avaler qu’il ne se préoccupe pas de ce test majeur à deux ans d’une présidentielle qui sera celle de tous les dangers ? L’affaire...

    Lire la suite