Le prince William et Kate appuient l’éducation des filles lors de leur visite au Pakistan (photos)

Le prince William et Kate appuient l’éducation des filles lors de leur visite au Pakistan (photos)
PhotoNews

Le prince William et son épouse Kate ont marqué leur attachement à l’éducation des femmes mardi en faisant de la visite d’une école de filles à Islamabad, première étape de leur tournée au Pakistan, un pays profondément patriarcal.

PhotoNews

Le couple s’est assis aux côtés de jeunes élèves apprenant les mathématiques, dont l’uniforme bleu rappelait la couleur du shalwar kameez, l’habit traditionnel pakistanais avec pantalon ample et tunique, que portait alors Kate.

PhotoNews

Le duc et la duchesse de Cambridge ont aidé des écolières à résoudre certains problèmes mathématiques, a raconté Khadija Bakhtiar, directrice d’une ONG promouvant l’éducation.

« Tous deux voulaient leur parler de manière naturelle (…) donc c’était très bien », a poursuivi Mme Bakhtiar, qui a assisté aux échanges.

PhotoNews

Près de 23 millions d’enfants sont privés d’école au Pakistan, selon des chiffres de l’Unicef. Les filles sont particulièrement laissées de côté dans ce pays musulman conservateur et patriarcal. Moins de la moitié des femmes pakistanaises savaient lire et écrire en 2015, quand 71 % des hommes sont alphabétisés, selon des chiffres du ministère des Finances.

William et Kate ont passé environ une demi-heure dans l’école de filles, un établissement public qui compte quelque 1.000 élèves, de l’école primaire au lycée.

Une vidéo tweetée par un reporter britannique montre William tout sourire alors que des fillettes lui disent être de « grandes fans » de sa mère, la princesse Diana, décédée en 1997 à Paris dans un accident de voiture. « C’est très gentil à vous », leur répond-il. « J’étais aussi un grand fan de ma mère. »

PhotoNews

Le couple princier a ensuite rendu visite au Premier ministre pakistanais Imran Khan, qui était proche d’elle. Un temps basé à Londres, Imran Khan, ancien champion de cricket puis opposant politique, a connu William alors que celui-ci était enfant.

Le duc et la duchesse de Cambridge ont donc été reçus à la résidence du Premier ministre dans une ambiance résolument détendue. Plusieurs photos officielles les montrent souriants alors qu’ils devisent avec un Imran Khan visiblement à l’aise.

PhotoNews

William et Kate ont déjeuné avec le Premier ministre avant que celui-ci ne parte mardi pour Ryad, où il veut jouer un rôle de facilitateur entre l’Arabie saoudite et l’Iran, alors que les tensions sont au plus haut dans le Golfe.

PhotoNews

William et Kate ont par ailleurs visité un bâtiment d’agents environnementaux dans les collines bordant Islamabad. Ils ont aussi rencontré le président pakistanais Arif Alvi et doivent assister en soirée à une cérémonie organisée en leur honneur.

PhotoNews

PhotoNews

En plus d’Islamabad, William et Kate devraient se rendre à Lahore, l’ancienne capitale de l’empire moghol – qui régna sur l’Asie du Sud entre les XVIe et XIXe siècles –, au riche patrimoine architectural et religieux. Le couple est aussi attendu dans les montagnes verdoyantes du nord ainsi que près de la frontière avec l’Afghanistan, dans l’ouest, selon l’ambassadeur britannique au Pakistan, Thomas Drew.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. 10844589-050

    France: condamné, Mélenchon dénonce un «procès politique»

  2. d-20191015-3WNJFK 2019-10-15 15:16:54

    La voiture cède lentement du terrain: des différences importantes selon les régions

  3. d-20191008-3WJ5PV 2019-10-08 12:36:39

    Climat: le transport maritime pèse autant que toutes les voitures belges

La chronique
  • France: les premières leçons d’une révolte sociale

    Jeudi, grande manifestation syndicale contre la réforme des retraites : énorme succès.

    Samedi, trente manifestations de « gilets jaunes » dans la foulée de cette révolte sociale : énorme bide.

    Spectaculaire retournement de situation. Il y a encore quelques mois, il était de bon ton de gloser sur le fait que le mouvement « gilet jaune » avait ringardisé et marginalisé le mouvement syndical. Le verdict est tombé.

    Arnaque médiatique

    En vérité, nous avons été victimes d’une énorme arnaque médiatique (on reconnaîtra que j’ai tenté, sans succès, de la démystifier).

    Jeudi donc, près d’un million de citoyennes et de citoyens ont défilé dans toute la France.

    Au plus fort du mouvement des « gilets jaunes », ils furent 300.000. Or, à l’époque...

    Lire la suite

  • PS et N-VA: casa Kafka

    Et donc voilà Paul Magnette qui reprend cet après-midi le chemin du palais royal. Après des mois utilisés par d’autres à « dégager le terrain » – une manière cosmétique d’occuper le vide –, le président du PS a fait le boulot. Il pourrait même ne pas venir les mains vides : il aura à tout le moins essayé un scénario qui aurait sorti le pays de la crise et d’une transition en affaires courantes de moins en moins légitime démocratiquement. Il aurait produit un gouvernement. Ric-rac, mais un gouvernement....

    Lire la suite