Accueil Culture Cinéma

Un regard tendre et déjanté sur l’âge d’or de Hollywood

Présenté hors compétition, « Hail, Caesar ! », la comédie loufoque d’Ethan et Joel Coen, sur nos écrans ce 17 février, à ouvert le festival. Sur fond de chasse aux sorcières et de guerre froide, les réalisateurs de « The Big Lebowski » posent un regard tendre et déjanté sur le Hollywood du début des années cinquante.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

C’était écrit qu’avec le retour de George Clooney à l’affiche pour la quatrième fois depuis O Brother, where are thou?d’un nouvel opus des célèbres frangins, Joel et Ethan allaient se démarquer de leurs deux derniers films plus mélancoliques, sombres et grinçants qu’étaient A serious manet Inside Llewyn Davis. Avec Hail, Caesar!, comédie complètement barrée mais toujours aussi bien mise en scène, les Coen renouent avec des films plus légers et parfois un peu vains à l’image de

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs