Accueil Société

Comment l’endoctrinement salafi touche les femmes

L’anthropologue française Florence Bergeaud-Blackler et la chercheuse belge Fadila Maaroufi ont organisé des groupes de discussion avec des femmes sur la question du halal. Elles n’avaient pas prévu que les discussions se mueraient en endoctrinement fondamentaliste.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 6 min

Le voleur, on doit lui couper les mains… Je trouve ça bof…

– Si tu as un doute, c’est Shaytan (satan, NDLR.) [qui t’influence]… ça ne devrait pas te mettre dans cet état, car c’est une loi divine. Il n’y a pas plus tendre, plus miséricordieux qu’Allah envers son serviteur ! Si on connaissait la religion, personne ne volerait parce que tu sais qu’on va te couper la main… […]

– Mais y a d’autres punitions…

– Dans le Coran, il y a des conditions, il faut des témoins, trois, et pour trouver, c’est pas évident. Allah, il est pas dupe, il va pas nous nuire. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par Ghysels Philippe, jeudi 17 octobre 2019, 17:44

    Bonjour, Les propos de 3 x 8 soit 24 femmes.... France environ 3,5 à 4 millions de musulmans Belgique entre 600000 et 700000 musulmans Ou est la représentativité ? Bav Genre, il y 24 footeux liègeois qui passe leur temps à boire des bières et ne pensé qu'au match de samedi prochain et on en conclu que toute la wallonie est comme eux. Mais c'est quoi cet article pourri qui caricature à ce point des centaine de miller d'individus

  • Posté par Esquenet Alexandre, mercredi 16 octobre 2019, 20:52

    (Et sur la manière de ramener les brebis égarées dans le droit chemin, si possible avec « douceur ». ) J'adore le (si possible) ^^

  • Posté par Lambert Louis, mercredi 16 octobre 2019, 18:03

    C'est terrifiant, j'ai peur pour mes filles et, surtout, petites-filles. Et malgré l'évidence, on continue à accueillir chez nous de prétendus "réfugiés" qui importent chez nous cette religion rétrograde !

  • Posté par Carré Albin, mercredi 16 octobre 2019, 17:15

    Tout est exploitation! De la bêtise et de l'ignorance abyssale par les religions au marché du halal pour faire du pognon, tout est bon. Les religions ont été et sont toujours des idéologies totalitaires terrifiantes, ne l'oublions pas et continuons le combat avec détermination. L'éducation et l'enseignement prodigué aux enfants pour garder leurs esprits ouverts doit être en première ligne. Toute religion a peur de la connaissance, c'est pourquoi leurs institutions tentent de la verrouiller en prodiguant un enseignement corrompu.

  • Posté par Sofia Letovaltseva, mercredi 16 octobre 2019, 18:00

    Bonjour, personnellement, je ne pense pas que toutes les religions ont peur de la connaissance et la rejettent. Regardez déjà le nombre important d'astrophysiciens chrétiens qui font des recherches tout en croyant en Dieu. Le vrai problème n'est pas la religion car son message centrale c'est la paix et l'amour mais le problème c'est ce que les Hommes font avec la religion .... Les gens détournent complètement la foi pour parvenir à leurs propres fins, ce qui donne naissance aux islamistes, aux sectes, aux guerres et à des nombreuses dérives comme les prêtres pédophiles et j'en passe.... Bonne soirée en tout cas, Sofya :)

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs