Violents heurts à Barcelone: des milliers de manifestants indépendantistes à nouveau dans les rues (vidéos)

Violents heurts à Barcelone: des milliers de manifestants indépendantistes à nouveau dans les rues (vidéos)
AFP

Des milliers de manifestants sont à nouveau sortis dans les rues en Catalogne, mardi soir, pour protester contre la condamnation lundi de neuf indépendantistes par la Cour suprême espagnole. Dans la capitale régionale Barcelone, manifestants et policiers se sont affrontés, les premiers lançant divers objets, les seconds répondant à coups de matraque.

Les images des heurts à Barcelone après la condamnation des indépendantistes catalans

Ces actions menées dans plusieurs villes ont été sollicitées par l’Assemblée nationale catalane (ANC) et l’organisation civile Omnium Cultural, dont les anciens leaders font partie des condamnés.

Carles Puigdemont: «Je ne suis pas en fuite. Je suis à la disposition des autorités belges»

Plus tôt dans la journée, des activistes avaient bloqué plusieurs routes de la région, tandis qu’à Gérone, Lleida et Tarragone, de nombreux partisans de l’indépendance sont descendus dans les rues. Des dizaines de vols ont été supprimés ou retardés à l’aéroport de Barcelone mardi en matinée.

Au cours de ces différentes actions de protestation, on a dénombré une septantaine de blessés. Trois activistes ont été arrêtés, selon les médias.

Les autorités belges mettent en garde les touristes

Les Affaires étrangères belges invitaient mardi, dans une mise à jour, les voyageurs à rester à l’écart des manifestations à Barcelone et ailleurs en Catalogne. Les autorités belges préconisent de suivre les consignes des autorités locales et de s’informer de l’évolution de la situation locale via les médias.

« Ces manifestations peuvent causer d’importantes perturbations dans les transports, publics et privés (blocages d’axes routiers ou ferroviaires et même de l’aéroport). Tenez-en compte lorsque vous planifiez vos déplacements », enjoignent les Affaires étrangères. Une vingtaine de vols ont en effet été annulés lundi à l’aéroport de Barcelone. Dans toute la région, des militants ont également barré des routes et des voies de chemin de fer.

Les endroits très fréquentés, comme lors de manifestations de grande envergure, peuvent constituer des cibles d’attentats, mettent aussi en garde les autorités.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous