Violents heurts en Espagne: près de 50.000 manifestants indépendantistes en colère (vidéo)

Violents heurts en Espagne: près de 50.000 manifestants indépendantistes en colère (vidéo)
Reuters

De nouveaux heurts ont eu lieu mardi à Barcelone entre indépendantistes catalans et forces de l’ordre, lors de manifestations contre la condamnation lundi des dirigeants séparatistes pour leur rôle dans la tentative de sécession de 2017.

Les images des heurts à Barcelone après la condamnation des indépendantistes catalans

Dans la soirée, les associations indépendantistes ont convoqué de nombreuses manifestations devant des représentations gouvernementales dans les principales villes de la région du nord-est de l’Espagne. Quarante-mille personnes ont ainsi manifesté à Barcelone et 9.000 à Gérone.

Dans la métropole catalane, la police a chargé quelques centaines de manifestants, le visage masqué, qui lançaient toutes sortes de projectiles sur les agents et ont fait des feux devant les cordons policiers. Trois personnes ont été arrêtées, selon la police catalane. Des charges policières ont aussi eu lieu à Tarragone ou à Gérone, selon la télévision locale et la police régionale.

Une deuxième journée de tensions

Plus tôt dans la journée, des militants indépendantistes ont coupé des routes, dont l’autoroute reliant Barcelone à la France, dans la région de Gérone, et des voies ferrées à travers la région, selon le ministère espagnol des Transports.

Cette deuxième journée de tensions intervient après le blocage lundi de l’aéroport de Barcelone, à l’appel de la mystérieuse organisation « Tsunami démocratique ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous