Brexit: encore «de nombreux problèmes à régler» entre Londres et l’Union Européenne

Léo Varadkar et Boris Johnson
Léo Varadkar et Boris Johnson - AFP

Il reste de « nombreux problèmes à régler » entre le Royaume-Uni et l’Union européenne pour arriver à un accord sur le Brexit, à la veille d’un sommet européen crucial et à deux semaines du divorce, a estimé mercredi le Premier ministre irlandais Leo Varadkar.

« Je suis convaincu que toutes les parties veulent sérieusement arriver à un accord d’ici à la fin du mois », date prévue de la sortie de l’UE, a déclaré Leo Varadkar à Dublin. « Il y a un chemin vers un possible accord mais il reste de nombreux problèmes à régler », a-t-il ajouté.

Après une longue séquence de négociations jusqu’à minuit mardi, les pourparlers ont repris mercredi matin à Bruxelles pour tenter d’arriver à un accord et d’éviter un « no deal » potentiellement catastrophique économiquement.

Le négociateur en chef de l’UE, Michel Barnier, doit faire un point en début d’après-midi devant les ambassadeurs des 27, à la veille du sommet, théoriquement le dernier avant le divorce programmé le 31 octobre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous