Vente de Voo: le fonds d’investissement américain Providence met en demeure Nethys

Vente de Voo: le fonds d’investissement américain Providence met en demeure Nethys

Nethys a reçu une mise en demeure du fonds d’investissement américain Providence concernant la vente de l’opérateur télécom Voo, rapporte mercredi Le Vif L’Express sur son site internet. L’acheteur semble s’impatienter car la filiale de l’intercommunale Enodia (ex-Publifin) tarde à lui donner accès à la ’data room’ où figurent l’ensemble des documents juridiques, fiscaux, comptables et économiques qui vont permettre à l’acquéreur de réaliser l’audit d’acquisition (ou due diligence) en vue d’évaluer la situation réelle de Voo et la valeur de ses actifs.

La fixation définitive du prix d’achat dépend de cette démarche. Un premier courrier en ce sens d’OTP Luxco, une société luxembourgeoise qui représente Providence, est resté sans réponse. L’entreprise a dès lors envoyé une mise en demeure vendredi dernier, demandant à pouvoir accéder à la data room pour ce vendredi 18 octobre au plus tard.

Dans son courrier, elle réclame aussi « une copie de la décision d’annulation par l’autorité de tutelle (le gouvernement wallon, NDLR) de la décision du conseil d’administration de Nethys du 22 mai 2019 » et veut savoir si Nethys « entend contester cette décision devant le Conseil d’Etat ». Elle se tient à sa disposition « pour discuter de l’éventuelle stratégie à suivre », y précise OTP Luxco.

Sur le même sujet
Voo
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. 10844589-050

    France: condamné, Mélenchon dénonce un «procès politique»

  2. d-20191015-3WNJFK 2019-10-15 15:16:54

    La voiture cède lentement du terrain: des différences importantes selon les régions

  3. Jonathan Rigaux est pépiniériste à Longlier. 300.000 sapins sortiront de ses champs cette année.

    Le sapin de Noël se veut écoresponsable, et bio à terme

La chronique
  • France: les premières leçons d’une révolte sociale

    Jeudi, grande manifestation syndicale contre la réforme des retraites : énorme succès.

    Samedi, trente manifestations de « gilets jaunes » dans la foulée de cette révolte sociale : énorme bide.

    Spectaculaire retournement de situation. Il y a encore quelques mois, il était de bon ton de gloser sur le fait que le mouvement « gilet jaune » avait ringardisé et marginalisé le mouvement syndical. Le verdict est tombé.

    Arnaque médiatique

    En vérité, nous avons été victimes d’une énorme arnaque médiatique (on reconnaîtra que j’ai tenté, sans succès, de la démystifier).

    Jeudi donc, près d’un million de citoyennes et de citoyens ont défilé dans toute la France.

    Au plus fort du mouvement des « gilets jaunes », ils furent 300.000. Or, à l’époque...

    Lire la suite

  • PS et N-VA: casa Kafka

    Et donc voilà Paul Magnette qui reprend cet après-midi le chemin du palais royal. Après des mois utilisés par d’autres à « dégager le terrain » – une manière cosmétique d’occuper le vide –, le président du PS a fait le boulot. Il pourrait même ne pas venir les mains vides : il aura à tout le moins essayé un scénario qui aurait sorti le pays de la crise et d’une transition en affaires courantes de moins en moins légitime démocratiquement. Il aurait produit un gouvernement. Ric-rac, mais un gouvernement....

    Lire la suite