Accueil Belgique

«Les conditions de travail dans les secteurs féminins se sont détériorées plus vite»

Les invalidités chez les femmes augmentent beaucoup plus que chez les hommes. Comment expliquer cette variable de genre ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

A partir de 2009, un basculement s’opère : le nombre de femmes en invalidité dépasse pour la première fois le nombre d’hommes invalides. Depuis lors, le différentiel ne fait que s’accentuer. Globalement, en 20 ans, le taux d’invalidité des femmes a plus que doublé passant de 4,3 % à 10,1 %, là où le taux masculin n’a augmenté que de 5,5 % à 7 %. Laurent Vogel est chercheur à l’Institut syndical européen et donne cours à l’ULB. Il mène des recherches sur la dimension de genre en santé au travail.

Comment expliquer une telle différence de genre ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs