Catalogne: les indépendantistes toujours mobilisés, quelques incidents

Catalogne: les indépendantistes toujours mobilisés, quelques incidents
EPA

La Catalogne vivait jeudi sa quatrième journée de mobilisation contre la condamnation des dirigeants indépendantistes par la justice espagnole, marquée jusqu’ici par quelques incidents après plusieurs nuits de violences.

Au quatrième soir des mobilisations, des militants radicaux ont mis le feu à plusieurs conteneurs de poubelles dans le centre de Barcelone. Mais la situation était bien plus calme que les deux derniers soirs où la ville a vécu de véritables scènes de guérilla urbaine entre manifestants et policiers.

« Les Catalans ne veulent pas suivre cette voie de la violence »

Une nouvelle manifestation a réuni environ 13.000 personnes en début de soirée jeudi dans une ambiance festive après une manifestation étudiante ayant rassemblé 25.000 personnes dans l’après-midi. « Les actions que nous menons depuis plusieurs jours sont dues à l’impuissance que nous ressentons car l’Etat espagnol persiste dans son refus (de l’indépendance) et ses menaces et l’Europe dans son silence », a expliqué à l’AFP David, comptable de 23 ans qui n’a pas donné son nom de famille.

Nées de la frustration d’une partie de la base indépendantiste, deux ans après l’échec de la tentative de sécession de 2017, les violences de mardi et mercredi ont marqué un tournant pour le mouvement séparatiste qui s’est toujours targué d’être non-violent. « Il peut y avoir des (manifestants) anti-système ou des gens qui en ont marre de voir que tout est fermé, des jeunes qui se laissent emporter mais les Catalans ne veulent pas suivre cette voie de la violence », a assuré Julio Martinez, pré-retraité de 63 ans.

Sur le même sujet
PolitiqueBarcelone
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous