La Turquie a promis que sa présence dans le nord de la Syrie serait brève

La Turquie a promis que sa présence dans le nord de la Syrie serait brève
Reuters

La Turquie a promis aux Etats-Unis que sa « zone de sécurité » dans le nord de la Syrie serait temporaire et ne provoquerait pas de déplacements massifs de populations, a déclaré jeudi un haut responsable américain. « Les Turcs nous ont assuré à plusieurs reprises qu’ils n’avaient aucune attention – absolument aucune intention, depuis le président (turc Recep Tayyip) Erdogan jusqu’à d’autres responsables à un niveau inférieur – de rester en Syrie très longtemps », a déclaré à des journalistes le représentant spécial américain pour la Syrie, James Jeffrey, à bord de l’avion du secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo.

L’avion se rendait en Israël après une étape à Ankara, au cours de laquelle M. Erdogan a promis au vice-président américain Mike Pence que la Turquie suspendrait ses opérations militaires pendant 5 jours de manière à ce que les combattants kurdes puissent se retirer. Selon l’accord turco-américain, la Turquie jouirait d’une « zone de sécurité » de 32 km de profondeur dans le nord de la Syrie, de laquelle se retireraient les milices kurdes des YPG, liées selon Ankara aux séparatistes du PKK.

« Nous espérons qu’il n’y aura pas de mouvement massif de populations »

Bien que M. Pence ait affirmé que les Kurdes avaient déjà commencé leur retrait, M. Jeffrey a reconnu que les combattants kurdes, alliés de Washington dans la lutte contre les jihadistes du groupe Etat islamiste, étaient mécontents. « Nous faisons de notre mieux pour convaincre les YPG de se retirer en utilisant maniant la carotte et le bâton, en l’occurrence les sanctions dont nous disposons », a-t-il dit.

Mais il a déclaré que la Turquie avait promis qu’elle cherchait seulement à bouter les combattants des YPG, et non la population kurde dans son ensemble. « Nous espérons qu’il n’y aura pas de mouvement massif de populations », a-t-il affirmé. « Nous avons été très très fermes et très insistants là-dessus ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous