Face aux nouvelles sanctions douanières américaines, l’Europe n’a «pas d’autre choix» que des représailles

Face aux nouvelles sanctions douanières américaines, l’Europe n’a «pas d’autre choix» que des représailles
PhotoNews

Après l’entrée en vigueur vendredi des sanctions douanières américaines contre les produits européens, l’Union européenne n’a « pas d’autre choix » que des représailles, a déclaré vendredi la Commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström.

Vins, avions, olives… : les produits européens impactés

Punie par les Américains pour avoir subventionné Airbus, l’UE devrait être autorisée l’an prochain à son tour par l’OMC à imposer des sanctions douanières contre les Etats-Unis accusés d’avoir subventionné Boeing.

Les Etats-Unis ont imposé ce vendredi pour 7,5 milliards de dollars de droits de douane supplémentaires. Cette nouvelle offensive du président américain Donald Trump survient alors que Washington s’enlise dans une guerre commerciale majeure avec la Chine, qui risque de déstabiliser l’économie mondiale.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous