Accueil Belgique Politique

Nethys: Bénédicte Bayer, Stéphane Moreau et Pol Heyse virés sans indemnités

Le nouveau conseil d’administration de Nethys remet en cause le paiement d’indemnités de sortie au management de Nethys. Et frappe un grand coup.

Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 1 min

Retournement de situation, chez Nethys. Lundi 7 octobre, le conseil d’administration démissionnaire de la société avait décidé de se séparer des 5 membres du comité de direction, dont l’emblématique Stéphane Moreau, moyennant une indemnité avoisinant les deux ans de salaire (environ 500.000 euros brut). Ce départ négocié à l’amiable était conditionné au feu vert du nouveau conseil d’administration, nommé depuis une semaine (le trio Jean-Pierre Hansen, Laurent Levaux et Bernard Thiry).

Par voie de communiqué, ces trois nouvelles têtes annoncent avoir « décidé de rompre avec effet immédiat et sans indemnité les contrats de Bénédicte Bayer, Stéphane Moreau et Pol Heyse ». Les deux autres membres du comité de direction, Jos Donvil et Frédéric Vandeschoor, ne semblent pas visés par cette mesure.

Plus d’informations à suivre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par Rousseaux , vendredi 18 octobre 2019, 18:16

    Pas sûr: On peut être viré sans indemnité si il y a faute grave, mais oui, de toutes façons, ça passera au tribunal

  • Posté par Raurif Michel, vendredi 18 octobre 2019, 17:37

    Si cela est indiqué dans le contrat de travail, ils ont droit à une indemnité de licenciement. Si cela est écrit dans contrat noir sur blanc et qu’ils vont au tribunal civil, ils auront gain de cause !!

  • Posté par Platteau Olivier, vendredi 18 octobre 2019, 17:25

    Enfin !

  • Posté par LIENARD NORBERT, vendredi 18 octobre 2019, 15:59

    Ils vont aller au tribunal er ça va traîner

  • Posté par Dechamps Pascal , vendredi 18 octobre 2019, 15:55

    Sauf erreur, s'il s'agit de contrat d'emploi, la faute grave doit être notifiée dans les 3 jours de la connaissance du fait. Il y a des éléments nouveaux ? Toutes parties auraient le souhait de construire un dossier à procès divers et variés qu'elles ne s'y prendraient pas autrement. Mais faisons confiance à gorge-du-soir-profonde : La suite vient

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs