Michel Preud’homme, entraîneur du Standard, avant la réception du champion en titre: «Genk reste une très belle équipe»

©Belga
©Belga

Face à Genk samedi à Sclessin, le Standard lancera une nouvelle série de 7 matches à disputer en l’espace de trois semaines. « On a mis à profit la première semaine de trêve internationale pour prendre de l’avance par rapport aux prochaines échéances », explique Michel Preud’homme qui, avec son staff, a bien sûr planché sur le duel face aux Limbourgeois mais a déjà travaillé sur les trois matches qui suivront, à Francfort, au FC Bruges et face à Waasland-Beveren. « Lorsqu’on joue tous les trois jours, on n’a pas le temps pour procéder à des analyses approfondies ».

Aujourd’hui, seul le duel face à Genk monopolise l’attention de MPH qui, la saison dernière, n’était pas parvenu à vaincre cette équipe, alors coachée par Philippe Clement, en bord de Meuse (1-1 lors de la phase classique, 1-3 lors des playoffs 1). « On va donc essayer de faire mieux », lâche MPH. « On ne parle pas beaucoup de cette équipe limbourgeoise, mais elle grandit. Ce club a certes perdu des joueurs importants, mais en a aussi acheté de très bons… »

Preud’homme a dévoilé une présélection de 22 joueurs. Reginal Goreux n’y figure pas : il souffre d’une désinsertion myo-aponévrotique du biceps fémoral droit (jambe) depuis deux jours et reprendra l’entraînement la semaine prochaine.

Le noyau (22 joueurs) : Bodart, Milinkovic-Savic, Gillet, Laifis, Vanheusden, Lavalée, Fai, Vojvoda, Gavory, Miangue, Cimirot, Bastien, Amallah, Raskin, M. Carcela, Mpoku, Boljevic, Lestienne, J. Carcela, Emond, Avenatti et Cop.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous