Accueil Sports Autres sports Rugby

Coupe du monde de rugby: le XV du Trèfle, un agent pour la paix

Une équipe, deux Irlande. Voilà comment résumer le XV du Trèfle, dont l’unité a payé aussi bien sur le terrain sportif que politique. Récit d’un parcours hors norme alors que se profile un quart de finale explosif face à la Nouvelle-Zélande.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

En 1972, l’Irlande du Nord est déchirée. Le massacre du Bloody Sunday plonge la province britannique dans la violence. Les protestants loyalistes s’opposent aux catholiques républicains qui souhaitent être rattachés à la République d’Irlande. Les Troubles (1968-1998), à leur apogée, perturbent le tournoi des Cinq Nations. Par mesure de sécurité, l’Écosse et le pays de Galles refusent de jouer à Dublin. Mais l’Angleterre, pourtant visée par des menaces terroristes, accepte de se déplacer. « En arrivant à Dublin, les joueurs britanniques ont reçu une standing ovation de la part de tous les supporters », se souvient Philip Dine, professeur à la National University of Ireland, à Galway.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Rugby

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs