Accueil Culture

Jérôme Bosch de retour dans sa ville

On ne connaît que 25 peintures du plus grand peintre hollandais du Moyen-Âge. Une vingtaine d’entre elles sont rassemblées dans une exposition exceptionnelle par son contenu et par sa présentation.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 6 min

Vêtu de gris, l’homme est au centre du tableau. Ses vêtements sont troués, ses chaussures dépareillées. Il laisse derrière lui une maison a priori banale mais qui révèle ses secrets si on prend la peine de l’examiner de près : un homme urine contre un mur, une culotte blanche pend à une fenêtre… Dans l’embrasure de la porte, un troisième homme tente d’enlacer une femme portant un pichet. Tout en s’éloignant, le vagabond semble hésiter, tournant son visage vers cette maison de débauche. « Il s’agit là d’un des premiers tableaux connus mettant en scène des gens normaux et non pas une scène biblique » explique Matthijs Ilsink, l’un des commissaires de l’exposition Jérôme Bosch-Visions de génie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs