Serie A: Naples s’impose à Vérone, Dries Mertens ne joue que 15 minutes (vidéos)

©AFP
©AFP

Le Napoli est sorti victorieux 2-0 de son match contre le Hellas Vérone samedi lors de la 8e journée de Serie A. Dries Mertens a débuté la rencontre sur le banc mais est monté au jeu à la 76e minute pour remplacer Lorenzo Insigne.

Ses équipiers avaient alors fait le plus dur face à une équipe de Vérone qui aurait pu mener au score si Alex Meret n’avait pas sorti le grand jeu devant sa cage. Arkadiusz Milik a ouvert le score à la 37e (vidéo) et évité aux siens de sombrer dans le doute. Il a ensuite remis le couvert en deuxième période pour mettre les siens à l’abri (vidéo).

Au classement, Naples (16 pts) reste 4e mais revient dans le sillage de l’Atalanta (3e, 17 pts). La Juventus (19 pts) et l’Inter (18) jouent samedi soir et dimanche et peuvent reprendre une avance confortable.

Naples est attendu mercredi par un déplacement à Salzbourg à l’occasion de la 3e journée de Ligue des Champions, dans le même groupe que Genk.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Patrick Dewael (Open-VLD), président de la Chambre, est l’un des noms qui circulent pour monter en première ligne.

    Négociations fédérales: qui va monter? Plusieurs noms circulent

  2. d-20191208-3XNE16 2019-12-08 09:11:53

    Le bulletin climatique de la Belgique continue à se dégrader

  3. Le succès des universités francophones est incontestable et la tendance s’inscrit dans le long terme.

    Enseignement supérieur: toujours plus d’étudiants dans les universités francophones

La chronique
  • La grande misère du choix électoral

    Le point qui a le plus surpris dans l’interview que Marc Uyttendaele et moi-même avons donnée au Soir le 23 novembre est apparemment la perspective d’organiser un référendum sur le cadre institutionnel de la Belgique.

    De fait, il y avait de quoi être surpris. Je ne suis pas un partisan déclaré du référendum, et je me rappelle fort bien Marc Uyttendaele, en 1993, s’opposant farouchement, comme Xavier Mabille, à l’idée de demander au peuple de se prononcer sur le cadre fédéral dans lequel basculait officiellement la Belgique à l’époque.

    Je ne veux pas revenir, ici, sur le référendum en tant que tel, qui est à mes yeux un procédé de la dernière chance en...

    Lire la suite

  • Négociations fédérales: l’insulte! Bon sang, mais c’est bien sûr!

    Mais comment n’y ont-ils pas pensé plus tôt ? Les conseillers du Roi avec leurs « Et que je vous sers le café. Et que je vous écoute patiemment »… et Paul Magnette qui fait des vidéos expliquant qu’il recherche « des solutions constructives pour tous, de Zeebruges à Arlon et d’Eupen à Mouscron », en français et en néerlandais ? Que dire des Vande Lanotte, Reynders, Bourgeois et Demotte engoncés dans de chics costumes pour faire honneur à la fonction ?

    ...

    Lire la suite