Le «THUG Act» pousse Donald Trump à renoncer à accueillir le G7 dans son golf en Floride

Donald Trump
Donald Trump - AFP

Le président américain Donald Trump a annoncé samedi qu’il renonçait à son projet, extrêmement critiqué, d’accueillir un sommet du G7 dans un golf à Miami (Floride, sud-est).

« Du fait à la fois des Médias et de l’Hostilité Irrationnelle de Dingue des Démocrates, nous n’envisagerons plus le Trump National Doral de Miami pour accueillir le G7 en 2020. Nous entamerons la recherche d’un autre site, y compris éventuellement Camp David, immédiatement », a-t-il écrit sur Twitter, réagissant à des accusations de corruption.

AFP

Les élus démocrates, qui avaient introduit vendredi au Congrès américain une proposition pour empêcher le président américain d’organiser le G7 dans son golf, avaient introduit avaient baptisé leur proposition de loi « THUG Act », jeu de mot entre ce terme signifiant « voyou » en anglais et un acronyme pour « Trump’s heist undermines the G7 » (« Le coup de Trump nuit au G7 », en français).

Le texte, présenté simultanément à la Chambre des représentants et au Sénat, visait à bloquer tout financement fédéral pour ce sommet, alors que de précédents sommets du G7 ont coûté jusqu’à 40 millions de dollars, soulignaient-ils dans un communiqué.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous