Accueil Sports Football Football belge Standard

Obbi Oulare: «J’espère que ces trois années de malchance sont définitivement derrière moi»

S’attendait-il à être invité par Michel Preud’homme à disputer les onze dernières minutes du temps réglementaire et les quatre minutes supplémentaires accordées par l’arbitre Nicolas Laforge ? Pas l’ombre d’une seconde.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Parce que sans l’inflammation au tibia qui a précipité le forfait de Renaud Emond, jamais le nom d’Obbi Oulare n’aurait été couché sur la feuille de match.

« À la base, il fallait y aller mollo », explique Oulare, tout sourire. « Cela ne fait que cinq jours que j’ai repris complètement les entraînements. C’est la preuve qu’il faut être prêt à toute éventualité. Combien de temps pouvais-je tenir ? Impossible à dire, parce que le rythme des échanges était assez intense. Sur le banc, j’avais même mal à la nuque, tant j’étais stressé. Mais ça a tenu… »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs