Accueil Société

Un rapport de l’ONU favorable aux régularisations de migrants

Un rapport analyse la situation et le parcours des migrants économiques arrivés irrégulièrement en Europe et pointe des politiques mal ajustées. Non seulement, il est vain de chercher à stopper la migration économique issue des pays africains, mais les mesures « décourageantes » contribuent à fixer la population en Europe.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

Dans la lignée des engagements formulés dans le pacte pour les migrations de Marrakech, qui appelait à récolter davantage de données objectives, le Programme des Nations unies pour le développement apporte un nouvel éclairage sur des mouvements migratoires sous-investigués : la migration économique irrégulière. L’occasion de régler quelques « malentendus » (politiques) en travaillant sur un échantillon large. Le PNUD a interrogé plus de 3.000 migrants arrivés en situation irrégulière en Europe (dont 275 en Belgique) pour n’étudier les profils que des 1.970 déclarants être venus pour des motifs économiques.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par De Ronde Michel, lundi 21 octobre 2019, 19:15

    Monsieur CREPIN, n'est pas Audiard qui veut ni qui peut. Vous êtes assurément le plus bref et le plus astucieux de nous deux. Félicitations ! En jetant par-dessus bord ponctuation, mots et bribes de phrase, vous avez gagné de la vitesse. Il fallait y penser. Juste un petit regret pour la compréhension, car je dois bien vous l'avouer, je n'ai rien compris à votre intervention de 15h43. Notez que votre intervention de 08h49, pourtant beaucoup moins brève, me laisse tout autant perplexe.

  • Posté par De Ronde Michel, lundi 21 octobre 2019, 14:30

    Est-il possible que quelqu'un ait pu tenir un raisonnement aussi spécieux, en partant d'un constat d'échec improbable pour en arriver à la solution extravagante de la régularisation pour tous comme solution universelle ?

  • Posté par CREPIN Hugues, lundi 21 octobre 2019, 15:43

    Audiard aurait été plus bref je dirais au lieu de ce très long texte qui ressemble à une immense mauvaise foi d'inversion de la logique

  • Posté par LIENARD NORBERT, lundi 21 octobre 2019, 9:33

    Encore un rapport orienté dans le sens de la gauche et patati et patata en attendant les taux de chômage sont de 40 % dans les communes habitées par des immigrés, fils et petits fils f immigrés mais c est clair que ceux qui arrivent sont différents, est ce qu un jour vous vous rendrez compte que de tels articles font le lit de l extrême droite ????

  • Posté par CREPIN Hugues, lundi 21 octobre 2019, 8:49

    Le rapport est intéressant mais indique bien que si certes l'Etat ne gère pas au mieux, les associations font et racontent n'importe quoi. Ces guérillas juridiques sont stériles aussi parce que ce que ça dit, ils font n'importe quoi faute d'autre idée et si on remboursait leur voyage, ils rentreraient en majorité? Quant à la fable du danger, ce rapport pointe que seuls maximum 13% des migrants ont fait le voyage pour des raisons des danger. Preuve que si l'on s'était cantonné à gérer le phénomène par la lorgnette du droit d'asile, c'était parfaitement gérable sauf que des gens qui n'ont pas les idées très à l'endroit avaient décidé de tout mélanger. Enfin bon, c'est un seul rapport aussi mais contredit totalement les associations et les soutients à la migration.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs