Serie A: l’AC Milan perd encore des plumes après son partage face à Lecce (2-2, vidéos)

photo news
photo news

Malgré quelques frayeurs, l’Inter Milan est restée au contact de la Juventus en s’imposant 4-3 sur la pelouse de Sassuolo dimanche lors de la 8e journée de Serie A, qui a aussi confirmé les difficultés de son voisin, l’AC Milan, tenu en échec par Lecce (2-2).

De son côté, l’AS Rome n’a pris qu’un seul point (0-0) sur la pelouse de la Sampdoria Gênes, lanterne rouge du championnat.

Plus que ce match nul, leur quatrième déjà cette saison, les Romains regretteront les blessures de Cristante et Kalinic, qui viennent allonger une déjà très longue liste de pépins physiques cette saison.

A la place de Kalinic, c’est Dzeko qui est entré, le visage protégé par un masque après avoir été lui-même victime d’une fracture de la pommette il y a 15 jours. Pour ne rien arranger, Kluivert a été exclu en fin de match.

Le match a également été marqué par des cris de singe lancés par des tifosi romains vers le milieu de terrain anglais de la Sampdoria, Ronaldo Vieira.

Le club giallorosso a présenté ses excuses au joueur sur Twitter, promettant de soutenir « les autorités dans le processus d’identification et, en conséquence, de mise au ban des individus responsables de ces insultes racistes ».

La Roma se retrouve 6e au classement, dépassée par Cagliari, qui a battu la Spal 2-0. La Sampdoria reste de son côté dernière, mais ce point pris est encourageant pour Claudio Ranieri, le nouvel entraîneur de l’équipe génoise.

Stefano Pioli a lui aussi dû se contenter d’un point pour ses débuts avec l’AC Milan, mais il n’y trouvera sans doute pas les mêmes satisfactions que Ranieri. Car c’est à domicile et par le promu Lecce que Milan a été tenu en échec (2-2).

Côté Milan, qui reste 12e, le meilleur homme du match a été Calhanoglu, auteur d’un but magnifique pour l’ouverture du score et d’une action de grande classe pour servir Piatek sur le but du 2-1. Mais Lecce est revenu à chaque fois, d’abord sur un penalty de Babacar puis, dans le temps additionnel, grâce à une frappe terrible de Calderoni (les buts sont à retrouver en vidéos ici).

Lundi, La 8e journée se terminera par un duel entre le Brescia de Balotelli et la Fiorentina de Ribéry.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Fernand Keuleneer a été contraint de se retirer du procès. © Belga.

    Euthanasie de Tine: l’avocat de l’Eglise exclu du procès

  2. Après le Brexit, le centre géographique de l’Union européenne changera à nouveau de place et se situera à Gadheim, près de Wuerzburg, en Allemagne.

    Le Brexit aura bien lieu

  3. Georges-Louis Bouchez au magazine «
Wilfried
»
: «
Je suis pour un Etat unitaire. Si ça ne tenait qu’à moi – mais je ne suis pas tout seul – on remettrait tout à un niveau central.
»

    Georges-Louis Bouchez l’unitariste: entre faux pas et cri du cœur

La chronique
  • Impeachment: ce que nous dit le «Monicagate»

    En migrant de l’aile sud à l’aile nord du Capitole, c’est-à-dire de la Chambre des représentants au Sénat, la procédure d’impeachment dont Donald Trump est l’objet est entrée dans le vif du sujet. Plus personne ne l’ignore, ce sont en effet les sénateurs américains qui, in fine, auront à statuer sur le sort du 45e président des États-Unis.

    Même si son issue ne fait guère de doute – en dehors de toute considération sur les charges qui pèsent contre l’accusé : simple rapport de forces politique – ce procès n’en est pas moins un événement. Ce n’est pas chaque année, en effet, qu’un Commander-in-Chief joue ainsi sa tête. Ça n’est même arrivé qu’à deux reprises dans l’histoire.

    La première, c’était en 1868 ; mis en accusation (en gros) pour abus de pouvoir, le président Andrew Johnson fut acquitté à une voix près.

    La seconde, en 1998-1999, lorsque Bill Clinton fut accusé de parjure et d’obstruction à la justice, après s’être empêtré dans ses mensonges lors de la scabreuse affaire Monica Lewinsky...

    Lire la suite