Maxime Busi titulaire lors du succès de Charleroi au Cercle de Bruges (0-3): «Me battre pour rester titulaire»

Maxime Busi titulaire lors du succès de Charleroi au Cercle de Bruges (0-3): «Me battre pour rester titulaire»

Pour la première fois depuis l’arrivée de Karim Belhocine, Maxime Busi était présent dans le onze de base en championnat. Et il s’en est plutôt bien tiré.

« Avant chaque début de semaine, je me prépare comme si j’allais être titulaire, même si je n’ai connu que le banc cette saison », réagissait l’intéressé, qui a avant tout veillé à bien fermer son couloir. « Le premier rôle d’un arrière est de faire son travail défensif. Mais c’est sûr que quand je le peux, j’aime apporter offensivement et amener un peu ma fougue. Mais quand on est jeune, ce qui est difficile, c’est de pouvoir gérer les choses, entre les moments où il faut y aller et ceux où il faut rester. C’est ce que je me suis efforcé de faire. »

Après avoir terminé la saison dernière en tant que titulaire, l’international Espoir a donc été délogé du onze par Stergos Marinos à la reprise du championnat : « J’avais évidemment envie de commencer la saison en tant que titulaire mais le coach a fait ses choix, je les ai acceptés et j’ai bossé pour revenir. Et là, je vais continuer de me battre à chaque entraînement pour le rester. Car même après une victoire et en ayant gardé le zéro, les compteurs sont remis à zéro en début de semaine. Mais je sais que Stergos en fera de même et c’est une bonne chose. Il y a une concurrence saine et on se pousse mutuellement. »

Et de commenter son entente avec Gholizadeh : « On a essayé de beaucoup parler et de se coacher. La barrière de la langue n’empêche pas qu’on se comprenne tous les deux très bien. Ça a bien fonctionné, on ne peut qu’être satisfait. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous