Accueil Belgique Politique

Le pedigree douteux des députés Vlaams Belang

Après avoir été pratiquement rayée de la carte, l’extrême droite est de retour en force au Parlement fédéral avec dix-huit représentants. Le jeune président, Tom Van Grieken, a vendu aux médias et à ses électeurs un « nouveau Belang ». Vraiment ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Affaires courantes obligent, c’est dans une relative discrétion que les députés du Vlaams Belang ont commencé leur mandat. Relative car, en juin dernier, leur prestation de serment s’est retrouvée mouvementée. L’arrivée de quinze nouveaux élus d’extrême droite (au lieu de trois sous la précédente législature) n’a pas manqué de choquer le reste de l’hémicycle. Toutes les autres formations politiques avaient demandé à leurs députés de porter un signe distinctif d’opposition à cette idéologie. Le président de la Chambre par intérim, Patrick Dewael, avait aussi choisi de ne pas monter à la tribune et de gérer l’événement depuis sa place de député, histoire d’éviter que le sulfureux Dries Van Langenhove, fondateur du mouvements aux éléments racistes Schild & Vrienden, siège à son côté.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, dimanche 22 décembre 2019, 16:11

    @LIENARD NORBERT, lundi 21 octobre 2019, 9:27. Vous avez raison, pourquoi pas aussi la liste des casseroles du PS, ou les CV des dirigeants du parti communiste (PTB)?

  • Posté par Ghysels Philippe, dimanche 22 décembre 2019, 18:05

    Bonjour Je suis gentil : commentaire inepte : ce n'est pas le sujet de l'article. Je vous renvoie au 254 articles sur le corruption en Wallonie depuis 10 ans et particulièrement concernant Nethys depuis 3 ans. Bav

  • Posté par Philippart Vincent, mercredi 20 novembre 2019, 9:57

    Cet article est à la une depuis des semaines. Pas particulièrement important pour l'électeur francophone, ni particulierement porteur d'un contenu surprenant. Le Soir nous a déjà accoutumé à un contenu limité et peu renouvelé, mais la c'est le ponpon. Est-ce vraiment la peine de payer un abonnement

  • Posté par Stroobants Nathalie, lundi 21 octobre 2019, 21:32

    Vous avez aimé la nva, vous aimerez le vb

  • Posté par Philippe Serge, lundi 21 octobre 2019, 21:20

    VNO OU VMO ?

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs