Hillary Clinton se moque de la lettre de Trump à Erdogan

Hillary Clinton se moque de la lettre de Trump à Erdogan

Ne fais pas le con d’accord ? Retire tes missiles de Cuba » : John Fitzgerald Kennedy aurait-il écrit pareille lettre à Nikita Khrouchtchev lors de la crise des missiles en 1962 ? C’est en tout cas une missive parodique de ce style qu’Hillary Clinton a postée dimanche sur Twitter pour se moquer du message envoyé récemment par Donald Trump à Recep Tayyip Erdogan.

«Ne faites pas l’idiot!»: l’incroyable lettre de Trump à Erdogan

Le président américain a en effet écrit à son homologue turc le 9 octobre une lettre au ton fort peu diplomatique pour tenter de le convaincre de cesser son offensive contre les Kurdes. «Ne jouez pas au dur! Ne faites pas l’idiot!», et «Trouvons un bon accord», suggèrait ainsi le milliardaire à Erdogan.

La lettre parodique retweetée dimanche par Hillary Clinton vient à l’origine de l’émission du présentateur vedette Jimmy Kimmel sur la chaîne ABC la semaine passée. Elle présente un message imaginaire de JFK à Khrouchtchev, rédigé dans le même ton que celui de Trump.

«Ne fais pas le con d’accord ? Retire tes missiles de Cuba», commence la lettre. «Tout le monde va dire ‘Yay! Khrouchtchev! C’est le meilleur’. Mais si vous ne le faites pas tout le monde dira ‘Quel trou du cul’ et appellera votre pays poubelle ‘L’oignon soviétique’».

Un trait d’humour qui a visiblement beaucoup fait rire Mme Clinton, adversaire de Donald Trump à la présidentielle de 2016, qui a prétendu avoir «retrouvé (la lettre de JFK) dans les archives».

Trump avait adressé sa lettre à Erdogan le jour où la Turquie a lancé ses troupes à l’assaut des Kurdes dans le Nord de la Syrie. «Vous ne souhaitez pas être responsable du massacre de milliers de personnes, et je ne veux pas être responsable de la destruction de l’économie turque -ce que je ferais (si nécessaire)», avait écrit le président américain.

«L’Histoire vous jugera d’un oeil favorable si vous agissez de façon juste et humaine. Elle vous considérera à jamais comme le diable si les choses se passent mal», mettait encore en garde Trump sans autre précision.

>Trump assure qu’Erdogan lui a redit sa volonté d’appliquer le cessez-le-feu

«Ne jouez pas au dur! Ne faites pas l’idiot!», concluait le président américain. «Je vous téléphonerai plus tard».

En 1962, la crise des missiles de Cuba entre les Etats-Unis et l’Union soviétique avait failli plonger le monde dans une guerre nucléaire quand JFK et Khrouchtchev avaient entamé un bras de fer de plusieurs jours avant qu’une solution diplomatique ne soit finalement trouvée.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Maxim Toller et Renaud Molders-Pierre, les avocats du prévenu, n’ont pas pu plaider.

    Il tue sa mère aimante et ne souhaite pas se défendre

  2. Le producteur bruxellois Sébastien Delloye, l’un des deux associés d’Entre chien et loup.

    Une première série belge sur Netflix: «C’est une opportunité en or»

  3. TENNIS DAVIS CUP COLOMBIA VS BELGIUM SUNDAY PRESS CONFERENCE

    Coupe Davis: la Belgique doit d’emblée… écraser la Colombie

La chronique
  • Le mauvais {œil du cyclone}

    La VRT est dans l’œil du cyclone » titrait récemment la rubrique Info de la RTBF à propos des critiques essuyées par son homologue flamande de la part de certaines personnalités politiques du Nord du pays. « Encore une expression mal utilisée, réagit un copywriter sur Twitter. L’œil du cyclone est l’endroit le plus calme de cet événement climatique. » Ce type de commentaire revient régulièrement, la saison cyclonique s’étendant sur toute l’année en matière de prescription langagière. Si la réalité météorologique est avérée, pourquoi tant de francophones s’en battent-ils l’œil ?

    Ces tours qu’on tient à l’œil

    Nous avons une conscience assez nette de l’évolution sémantique des mots. Lorsqu’une entreprise se veut agile, nous comprenons qu’il ne s’agit pas d’une qualité physique. Si votre...

    Lire la suite

  • Duel Bouchez-Ducarme: le MR s’expose, vertueux mais risqué

    Il faut d’abord saluer le formidable exercice de démocratie. La politique, ça se vit, ça se partage, ça s’expose. Et donc, pour cette raison, la campagne, sur la place publique pour la présidence du MR est un moment remarquable. D’autant plus quand dans quasi tous les autres partis francophones, les successions ont été « monarchiques » : le dauphin s’installait sans surprise sur le trône du Roi sortant. D’autant plus aussi dans un parti, le MR, qui avait ces dernières années cadenassé les discussions internes, gérées d’une...

    Lire la suite