Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Chemin de fer: des clôtures connectées contre l’intrusion sur les voies ferrées

Depuis juin, Infrabel teste le système sur la ligne Namur-Dinant avec succès. Si une personne franchit la barrière, une alarme retentit et une caméra filme automatiquement la scène.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 3 min

La tentation est grande. Pour relier le centre-ville de Jambes, les habitants des immeubles de la rue Major Mascaux préfèrent souvent traverser la voie ferrée plutôt que d’emprunter deux passages à niveaux situés un peu plus loin. Cette fâcheuse habitude a placé Jambes sur la liste noire – les « hotspots » – du réseau ferroviaire en matière d’intrusion sur les voies. « On recense jusqu’à 120 signalements d’intrusion par an à cet endroit », explique Frédéric Sacré, porte-parole d’Infrabel. « Trois personnes ont perdu la vie sur ce tronçon ces dix dernières années. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs