France: pas d’acheteur pour une météorite proposée aux enchères

France: pas d’acheteur pour une météorite proposée aux enchères
D. R.

Troisième plus grosse météorite française, la météorite dite « de Mont-Dieu » qui s’est écrasée sur Terre à la fin du XIXe siècle, n’a pas trouvé preneur aux enchères, lundi à Paris, a-t-on appris auprès de la maison de ventes Lucien Paris. « Le prix de réserve n’a pas été atteint », a-t-on précisé à l’hôtel Drouot. Découvert en 2010 dans le nord-est de la France grâce à un détecteur de métaux, cet objet céleste de 364 kg, composé de fer, de nickel et de sulfure, était estimé entre 80.000 et 120.000 euros.

Jean-Luc Billard, l’orpailleur qui l’avait découverte, la proposait pour la première fois sur le marché. Depuis sa découverte, la météorite était exposée au Planétarium de Belfort. Au terme d’une procédure judiciaire de quatre ans qui a fait jurisprudence, la propriété exclusive de la météorite a été attribuée à son découvreur, la justice française considérant que l’objet céleste était un « bien sans maître », contre l’avis de l’Etat, propriétaire du terrain.

Des objets extra-terrestres mis aux enchères pour les 50 ans du premier pas de l’Homme sur la Lune

Autre objet extra-terrestre d’exception, un fragment de 157 kg de météorite lunaire avec sa croûte de fusion, découverte en 1968 par un agriculteur, a été adjugé lundi à un collectionneur français pour près de 35.400 euros, avec frais, légèrement plus que l’estimation.

Sur le même sujet
Ventes aux enchèresParis
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Diego Aquilina.

    Menaces, duperies, cupidité: la face cachée d’Integrale

  2. Tenues de protection et masques faciaux de rigueur pour les participants au carnaval de Venise, où toutes les festivités ont été annulées à partir de ce dimanche.

    Coronavirus: l’Italie sous cloche pour contenir l’épidémie

  3. Bernie Sanders embrasse son épouse Jane après son triomphe dans le Nevada
: «
Laiisez-moi vous présenter la prochaine Première Dame des Etats-Unis
!
»

    Etats-Unis: Bernie Sanders s’avance en grand favori vers le «Super Tuesday»

La chronique
  • Lettre d’Europe: le continent englouti

    L’Europe fut autrefois un lieu très différent, géographiquement parlant. Jusqu’à il y a huit mille ans, une bande de terre désormais engloutie appelée Doggerland unissait l’actuelle Grande-Bretagne au continent. Si cet endroit reste très difficile à étudier avec les moyens techniques actuels, des passionnés consacrent tout leur temps libre à la recherche de traces humaines sur cet immense territoire aujourd’hui recouvert par la mer – l’année dernière, l’auteure britannique Julia Blackburn leur a dédié un livre illustré intitulé Time Song : Journeys in Search of a Submerged Land .

    Des pêcheurs de la mer du Nord ont retrouvé des os de mammouth, de nombreux vestiges archéologiques sont apparus sur les plages, et des traces d’êtres humains ont même été observées sur les fonds marins. La montée du niveau de la mer survenue à la fin de la dernière glaciation a inondé cet espace et créé une terre fantôme. Cet Atlantide de la Préhistoire constitue une preuve irréfutable s’il en est de l’impact qu’a pu...

    Lire la suite

  • Et si on mettait le cap sur Broadway?

    Il y a deux façons de considérer la communication avec les autres : avec le souci de les tirer vers le bas ou avec la volonté de les porter vers le haut.

    La première option est évidemment la plus facile. C’est celle adoptée, sauf bonne surprise de dernière minute, par certains groupes carnavaliers d’Alost soutenus par leurs autorités locales. Ce dimanche, cette petite ville ne sera pas regardée comme un de ces lieux si typiquement belges où l’on fait défiler des chars et des déguisements dans la...

    Lire la suite