Coupe Davis: l’Australie, adversaire de la Belgique, avec son équipe la plus forte à Madrid

@News
@News

L’Australie disputera la phase finale de la nouvelle Coupe Davis à Madrid (18-24 novembre) avec son équipe la plus forte. Le capitaine australien Lleyton Hewitt a sélectionné Alex de Minaur (ATP 28), Nick Kyrgios (ATP 30), John Millman (ATP 53), Jordan Thompson (ATP 55) et John Peers (ATP 30 en double).

L’Australie est avec la Colombie l’adversaire de la Belgique en phase de groupes. « Nous alignons l’une de nos plus fortes sélections de ces dernières années », a déclaré Hewitt. « Nous avons tellement de choix chez les messieurs. C’était une sélection difficile, mais je suis ravi que les gars soient prêts à s’unir une fois de plus pour leur pays. »

De Minaur, 20 ans, a remporté en 2019 ses trois premiers titres ATP (Sydney, Atlanta et Zhuhai). L’enfant terrible Nick Kyrgios, 24 ans, s’est imposé à Acapulco et Washington.

L’Australie a remporté 28 fois la Coupe Davis mais sa dernière victoire remonte à 2003.

Lundi, le capitaine de la Belgique Johan Van Herck a sélectionné David Goffin (ATP 13), Kimmer Coppejans (ATP 158), Steve Darcis (ATP 181) et les spécialistes du double Sander Gille (ATP 44 en double) et Joran Vliegen (ATP 38 en double).

La Colombie compte surtout sur la paire N.1 mondiale en double formée par Juan Sebastian Cabal et Robert Farah. Daniel Elahi Galan (ATP 210), Santiago Giraldo (ATP 252) et Alejandro Gonzalez (ATP 481) complètent l’équipe.

Les vainqueurs des six groupes (de trois équipes) et les deux meilleurs deuxièmes avancent en quarts de finale. Chaque rencontre est composée de deux matchs en simple et un en double.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Justine Henin avoue avoir adoré redécouvir les pétits coins de sa région, en famille, durant ce confinement.

    Par Propos recueillis par Yves Simon

    ATP - WTA

    Justine Henin: «Il faudra apprendre à faire le deuil de certaines choses…»

  • Elle embrasse la Coupe Suzanne Lenglen, comme elle l’avait promis, 11 ans avant, à sa maman
! @News

    Par Un reportage d’Yves Simon

    Grands Chelems

    Justine Henin fête ses 38 ans ce lundi: «Elle ne pouvait naître qu’à Roland-Garros, c’était écrit!»

  • PHOTO NEWS

    Par Yves Simon

    Grands Chelems

    S’il a bien lieu, l’US Open n’aura jamais aussi mal porté son nom

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous