Accueil Société

Virginie Nguyen et Geert Mak, lauréats 2019 du Prix de la citoyenneté de la Fondation P&V

La photojournaliste belge et l’écrivain néerlandais proposent selon le jury du prix une « vision plus large de la société »

Info « Le Soir » - Temps de lecture: 2 min

La Fondation P&V a annoncé ce mardi que les journalistes Virginie Nguyen et Geert Mak étaient les deux lauréats 2019 du Prix de la citoyenneté. « Le jury a choisi de récompenser deux lauréats qui projettent de manière accessible, à travers des témoignages et des portraits de personnes ordinaires, un récit et une vision plus larges de la société », a indiqué dans un communiqué la fondation.

Le Prix de la citoyenneté de la Fondation P&V salue la citoyenneté exemplaire en récompensant depuis 2015 des personnalités qui l’incarnent dans l’administration publique, la science, le monde des entreprises ou encore les médias.

Souci de combattre

L’engagement de Virginie Nguyen et de Geert Mak se caractérise selon la fondation par le souci de combattre « l’exclusion, la division et la polarisation ». Photojournaliste belge habituée des zones de guerre, par ailleurs cofondatrice du collectif Huma, Virginie Nguyen a réalisé toute une série de reportages sur les victimes de ces conflits en montrant leur impact sur les vies quotidiennes. Journaliste et écrivain néerlandais, Geert Mak a exploré dans son travail les racines de l’Europe offrant selon la fondation à la fois « une leçon d’histoire classique et une approche journalistique ».

« Par l’intermédiaire du Prix de la citoyenneté, nous souhaitons non seulement mettre à l’honneur les deux lauréats, mais également amorcer une discussion autour du rôle de l’image et de la parole dans notre société » a encore estimé la fondation.

index (2).php

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko