Accueil Belgique Politique

Frontières communales: le MR bruxellois se déchire

Les jeunes élus MR Boris Dilliès et Gautier Calomne, voulaient lancer une réflexion sur les frontières communales à Bruxelles. Alain Courtois les soutient-il ? « Pas du tout ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Il ne comprend pas l’initiative. Contacté par Le Soir, le premier échevin MR à la Ville de Bruxelles Alain Courtois a littéralement démonté la réflexion, lancée dans nos colonnes par Boris Dilliès et Gautier Calomne, de revoir certaines frontières des communes bruxelloises.

Dans une carte blanche adressée au Soir, les deux députés dénoncent la structure pour le moins alambiquée et compliquée de la Région bruxelloise.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Thierry DOORNAERT, vendredi 12 février 2016, 22:24

    Toucher aux communes est tabou pour tous les politiciens bruxellois ...

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs