C8, la chaîne d’Hanouna, bientôt en Belgique

Cyril Hanouna, animateur de TPMP.
Cyril Hanouna, animateur de TPMP. - D.R.

Après TF1, une chaîne française va-t-elle à nouveau venir grappiller des revenus additionnels sur le marché publicitaire belge francophone ? Des rumeurs circulent sur l’arrivée de C8, chaîne du groupe Canal +, en Belgique. Celle-ci devrait avoir lieu début 2020, selon plusieurs sources. C8 est surtout connue grâce à son animateur vedette Cyril Hanouna et à son émission Touche pas à mon poste (TPMP) dont les différentes déclinaisons trustent une bonne partie de la programmation de la chaîne. La porte-parole de C8 nous a confirmé que la chaîne envisageait bien de débarquer en Belgique. « C’est un projet pour 2020 », explique-t-elle, sans donner plus de détails.

Début septembre déjà, C8 avait fait une première apparition en Belgique via Voo. La chaîne n’était restée disponible que 4 jours. Le câblo-opérateur avait dû couper le signal suite à un problème de droits. RTL Belgium avait rappelé à Canal+ qu’il détenait les droits exclusifs pour le territoire belge sur TPMP qu’il diffuse l’après-midi et tous les soirs sur Plug TV et qu’il s’agissait d’une violation de son contrat.

C8 attendrait maintenant que ce contrat arrive à échéance et que ce problème de droits soit ainsi réglé pour pouvoir se relancer sur le marché belge. RTL n’a souhaité faire aucun commentaire.

C8 espère sans doute gagner plus d’argent grâce à la revente de l’intégralité de son signal aux différents opérateurs télécoms du marché (Voo, Proximus, Telenet, Orange) que via les droits perçus sur une seule émission. Entend-il aller plus loin et procéder à des décrochages publicitaires pour engranger des revenus additionnels auprès des annonceurs locaux comme il le fait déjà en Suisse par exemple ? La chaîne n’a pas répondu à nos questions sur ce point mais ce dernier scénario est probable.

Le directeur général adjoint actuel de la régie publicitaire de Canal+ n’est autre que Fabrice Mollier, l’homme qui a supervisé le lancement de TF1 sur le marché publicitaire belge en 2016-2017. Il connaît donc la musique…

Si c’est le cas, cette arrivée pourrait fragmenter encore un peu plus le marché publicitaire TV francophone même si bien sûr l’impact serait nettement moins important que celui provoqué par TF1.

Cible recherchée

Pour RTL, il ne s’agit pas d’une bonne nouvelle puisqu’il va devoir stopper la diffusion de TPMP, le programme phare de sa petite chaîne Plug. Le remplacer ne sera pas une mince affaire vu sa durée : deux heures et demie. Au niveau des audiences – qui ont tendance à s’essouffler –, la perte ne sera pas dramatique. TPMP réalise une part de marché de 2,2 % (chez les plus de 15 ans) et rassemble en moyenne 21.000 téléspectateurs chaque jour (chiffre pondéré par la durée de vision). L’émission permet par contre de toucher une cible particulièrement recherchée des annonceurs : les jeunes. Sur les 15-34 ans, sa part de marché grimpe à 3,4 %.

C8 est une chaîne atypique dans le sens où elle dépend énormément d’un seul animateur/producteur : Cyril Hanouna. Il produit ses propres émissions mais aussi celles de ses chroniqueurs qui animent différents talk-shows sur le modèle de TPMP. Rien que la diffusion de TPMP et de ses différentes déclinaisons peut représenter (avec les rediffusions) plus de six heures de programmation par jour.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous