Accueil Société

Familles de djihadistes en Syrie: l’appel des grands-mères européennes

Les proches des djihadistes belges lancent un appel aux autres parents européens concernés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Moeders van Europa/Mères d’Europe, un groupe de mères de djihadistes belges constitué depuis 2013 a entamé des démarches auprès de grands-parents des autres pays européens concernés pour leur proposer de se fédérer en groupe de pression. Des contacts ont déjà été pris avec des mères françaises et néerlandaises qui se sont montrées réceptives à la proposition. Début novembre, l’association viendra témoigner devant le parlement européen. Ses membres espèrent obtenir le rapatriement de leurs proches malgré les nombreux obstacles invoqués par le gouvernement belge et qui compromettent toute opération de rapatriement dans l’immédiat.

La plupart de ces femmes ont perdu un ou plusieurs enfants en Syrie ou en Irak mais sont, entre-temps, devenues grands-mères. D’autres savent que leurs filles et leurs petits-enfants se trouvent dans l’un des camps kurdes du nord-est de la Syrie, et parviennent à maintenir des contacts sporadiques avec eux.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Naeije Robert, mercredi 23 octobre 2019, 20:46

    Elles et leurs enfants sont belges, neerlandaises ou françaises. Je ne vois pas en droit ce qui peut les empêcher de rentrer dans leurs pays, d'autant qu'elles acceptent d'y être jugées pour les crimes dont on les accuse.

  • Posté par LIENARD NORBERT, mercredi 23 octobre 2019, 23:19

    Manquerait plus qu elles refusent d être jugées et où iront les enfants ? Chez des grands parents qui n ont pas été capables de s occuper de leurs enfants ???

  • Posté par Christian BOULET, mercredi 23 octobre 2019, 15:25

    La Syrie autorise certainement le regroupement familial !

  • Posté par LIENARD NORBERT, mardi 22 octobre 2019, 20:06

    Elles ne sont pas bien nourries mais elles pondent quand même 1 gosse chaque année

  • Posté par Matielig Rino, mercredi 23 octobre 2019, 13:44

    Tout a fait d'accord avec vous , il faut les stériliser, c'est la seule solution !

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs