Accueil Sports Athlétisme

Décès de Marieke Vervoort: «Un exemple de courage et combativité»

L’athlète paralympique belge Marieke Vervoort a été euthanasiée. Nombreuses personnalités lui ont rendu hommage.

Temps de lecture: 2 min

Marieke Vervoort s’en est allée, à 40 ans, comme l’athlète paralympique l’avait souhaité. Souffrant d’une maladie dégénérative des muscles, la Brabançonne avait arrêté ses traitements se laissant euthanasier.

Marieke Vervoort est décédée mardi. Malgré ses limites physiques, cette athlète avait réussi une carrière sportive de haut niveau, pleine de courage. Faite Grand Officier de l’Odre de la Couronne, Marieke Vervoort avait été championne paralympique aux Jeux de 2012 à Londres. Elle avait reçu le trophée du Géant flamand en 2015, celui du Joyau du Sport flamand en 2012.

Un palmarès extraordinaire

Marieke Vervoort, deux fois athlète paralympienne de l’année (2012 et 2015), avait mis un terme à sa carrière à l’issue des Jeux Paralympiques de Rio en 2016. Elle a remporté l’or (100m en chaise roulante) et l’argent (200m) aux Jeux Paralympiques de Londres en athlétisme, ainsi que l’argent (400m) et le bronze (100m) quatre ans plus tard au Brésil. Elle avait choisi il y a quelques années de remplir toutes les formalités nécessaires à son euthanasie.

Championne du monde de paratriahtlon en 2006, Marieke Vervoort souffrait d’une tétraplégie progressive, une maladie dégénérative rare qui paralyse les jambes qui lui avait été diagnostiquée lorsqu’elle avait 14 ans. Un processus irréversible.

Un dernier hommage lui sera rendu lundi à Diest. La cérémonie qui suivra sera célébrée dans la plus stricte intimité. Un registre est mis à disposition du grand public à l’hôtel de Ville de Diest de mercredi à lundi ou sur le site du service funèbre Papillon.

« Unique »

De nombreuses réactions sont apparues sur Twitter

Le Palais Royal a tweeté : « Profondément attristés par le décès de l’athlète paralympique Marieke Vervoort. Toutes nos pensées vont à sa famille et ses proches. »

Evi Van Acker, médaillée de bronze en 2012 aux Jeux Olympiques, a écrit : « One of a kind. » (Unique en son genre, NDLR)

L’ex joueuse de tennis, Dominique Monami, a écrit : « Bien triste. Marieke Vervoort est décédée à l’age de 40ans après une longue lutte contre sa maladie. Elle a été un exemple de courage et combativité, un vrai modèle pour beaucoup. Repose en paix championne. »

Les Belgian Red Lions, l’équipe nationale de hockey, a aussi rendu hommage à l’athlète :  « RIP Wielemie, pour toujours dans nos cœurs ! »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

Aussi en Athlétisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb