Rénover énergétiquement son logement en 5 étapes

Plus de confort, plus d’économies… Vous songez à mieux isoler votre logement ? Voici cinq étapes à suivre pour entamer une rénovation énergétique facile et efficace. Vous pouvez bénéficier du soutien des Primes Energie en Région de Bruxelles-capitale pour la financer et elle augmentera considérablement la valeur de votre habitation.

Le chauffage est le poste le plus élevé de la facture annuelle d’énergie : il représente 60% d’un montant moyen de 1400 euros par an pour les ménages bruxellois. Il est aussi responsable de 70% des émissions de CO2 en Région bruxelloise... Des arguments qui vous ont peut-être déjà convaincu d’entamer des travaux de rénovation pour améliorer la performance énergétique de votre habitation. Alors, par où commencer ? Suivez le guide, en cinq étapes !

1° Le toit

Un toit mal isolé cause 30% des déperditions de chaleur d’un logement en hiver, et peut le transformer en four dès que les températures grimpent en été... C’est donc la partie à examiner et à rénover en premier lieu. La Prime B1 – Isolation du toit permet d’accéder à un remboursement jusqu’à 40 euros par mètre carré.

2° Les murs extérieurs

L’isolation des murs extérieurs peut éviter 25 % de déperdition de chaleur dans une maison mitoyenne. Bonne nouvelle : le montant de la Prime B2 – Isolation des murs (par l’extérieur) a augmenté et rembourse désormais de 55 à 75 euros par mètre carré, selon la catégorie de demandeur. Cette prime est plafonnée à 50% des coûts éligibles.

3° Le sol

C’est par le sol que s’échappent 10% de la chaleur du logement, a fortiori si vous avez des caves ou un garage en sous-sol. Plusieurs techniques sont envisageables selon les spécificités de votre habitat (isolation de la dalle de sol ou du plafond de la cave). La Prime B3 – Isolation du sol rembourse de 20 à 30 euros par mètre carré isolé.

4° Les fenêtres

On pense à les ouvrir ou à les fermer en fonction de la température extérieure... mais on néglige ce que de bons châssis et un vitrage efficace peuvent apporter en termes de confort, de température ambiante et d’isolation sonore. La Prime B4 – Vitrage super isolant rembourse de 10 à 20 euros par mètre carré.

5° L’installation de chauffage

Une fois l’habitation bien isolée et ventilée, il reste à vérifier la performance de l’installation de chauffage. C’est également un investissement gagnant à long terme, pour lequel de nombreuses primes de Bruxelles Environnement sont prévues, notamment la prime pour le remplacement d’une ancienne chaudière (C1) et pour la réalisation du contrôle périodique (C8).

Le formulaire de demande de prime a été simplifié : votre demande peut désormais s’introduire jusqu’à 12 mois après avoir reçu la facture de solde des travaux. Veillez à prendre connaissance des conditions techniques et générales des primes énergie avant d’entamer vos travaux ; des photos des lieux sont parfois demandées avant, pendant et après le chantier. Une fois l’entièreté des documents envoyés, le paiement vous parvient en moyenne dans les 8 semaines.

Introduisez votre/vos demande(s) de prime(s) via environnement.brussels

Plus d’infos, cliquez ici  >>
La UneLe fil info Partager