Accueil

Les femmes de sa vie

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Fabrizio Rongione serait-il la preuve que le féminisme, célébré dans Homo Sapiens, coule désormais dans les gènes des mâles italiens (ou d’origine italienne) ? Doit-il ce coming out militant à son entourage familial ? Une chose semble établie : sa vie est aujourd’hui balisée autour de trois femmes : sa mère, son épouse, sa fille.

Sa mère, parlons-en. Elle est « centrale depuis toujours », reconnaît Fabrizio. « C’est une femme émancipée, pas dominée. » Un premier modèle, en somme. « Elle m’a eu super-jeune. C’était un accident. Mon père biologique a disparu dans la nature, en Italie. J’ai compris très vite que les liens du sang, c’était très relatif. Ma vraie famille, aujourd’hui, c’est celle de mon beau-père Leonardo.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs